[Quête mineure] Boire épicé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Quête mineure] Boire épicé

Message par Sam Killeen le Jeu 20 Oct 2016 - 20:47


Nous étions à la taverne d'Astrub. Je venais de voir notre nouvelle recrue, Ermit, pour la première fois. Je proposais à mes compagnons d'infortune un petit coup de Guy Nasse (bien meilleure que la pisse de chacha que Tek peut nous donner). Après avoir servi 4 chopines pour toute la tablée, Ermit commença à nous raconter son expedition sur l'île de Saharach. Il est vrai que certains contacts m'en avaient parlés comme une terre hostile, je l'écoutais donc attentivement.

Mon alter-ego masqué confirma cet atmosphère peu accueillante mais se vit interrompre par une idée. Il sorta une petite bourse de sa poche et mit quelques pincées d'une étrange poudre dans nos bières. Ces dernières devinrent encore plus foncées qu'à l'accoutumée. Il nous expliqua alors que c'était "l'Epice", cette poudre si précieuse dans le coeur des habitants de l'île.

Ce condiment rajoutait réellement un goût agréable mélangé avec les saveurs de la bière brune de mon île natale. Il nous avisa de faire tout de même attention car une quantité importante peut rendre la personne folle. Cette épice est vraiment miraculeuse et peut servir nos intérêts. En voyant mes yeux briller, il me calma instantanément en précisant qu'une troupe possédait déjà le monopole. Je me tourne donc vers Ermit et lui proposa :

"La prochaine fois que tu verras notre ami Emyn : présente lui cette épice. Laisse le l'analyser et nous dire ce qu'il pourrait faire."
avatar
Sam Killeen
R♣
R♣

Messages : 112
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête mineure] Boire épicé

Message par Ermit le Ven 21 Oct 2016 - 13:32

Peu de temps après cette discussion, Ermit dut quitter la Taverne à la hâte. La compagnie qui exploitait l'Epice, la Corporation Parafiole (qui recrutait des aventuriers comme Ermit pour s'occuper des missions dangereuses), lui demandait de s'occuper d'une étude sur les Cacterres, ces cactus devenus vivants et qui ont le banditisme dans le sang, en échange d'une somme d'argent moyenne, payable en Epice. Le chaman n'avait qu’aperçu les créatures lors de sa première expédition, mais avait entendu dire que ces étranges êtres avaient été les premiers à exploiter l'Epice.
Cette information l'intéressait beaucoup : plus il rapportait d'Epice, plus Emyn allait pouvoir faire de tests dessus.

Il se rendit donc au rendez-vous, Parafiole avait organisé des rencontres nocturnes dans des lieux discrets afin de ne pas attirer l'attention des autres Cacterres.
Cependant, il devait d'abord apprendre le langage cacterre, et c'est son premier rendez-vous qui lui permit de le faire. Cela constituait et une série de piqures extrêmement douloureuses réalisées par un autochtone. Après avoir subi ça sans flancher, Ermit pu comprendre l'étrange langage des cactus humanoïdes et le parler, il eut donc une conversation sans trop d’intérêts sur l'histoire des cacterres avec son "initiateur".

Durant sa deuxième rencontre nocturne, il eut cette fois-ci affaire à un guerrier à l'air un peu stressé. Son regard allait de droite à gauche furieusement, comme s'il s'attendait à une embuscade...

"-Psst ! L'interpela Ermit.
-V-vous êtes de chez Parafiole ?
-D'une certaine façon, oui. De quoi devons-nous parler ? J'ai une nuit chargée, et j'aimerais en finir vite.
-On m'a demandé de vous renseigner sur les coutumes de notre peuple et sur ses actions secrètes, mais...
-Mais quoi ?! fit le sadida masqué sur un ton impatient.
-J-j-je... Ils m'ont formellement interdit de parler... M-mais je veux que les relations entre les cacterres et Parafiole redeviennent comme avant...
-Tu m'intrigues l'ami... Qu'as-tu donc à me dire ?
-Nous n'avons pas beaucoup de temps alors écoutez bien..."

Ermit, qui était déjà assez ivre pour savoir qu'il ne se souviendrait de rien le lendemain, prit en note ce que le cacterre terrifié lui débitait.
Il était fait mention d'une attaque contre la corporation dans un futur proche...

Mais c'est là que les souvenirs du chaman s'arrêtent pour ce qui est des détails ! Le reste se trouve sur une feuille qu'il a égarée. Comment ? Attendez un peu de savoir...

Ermit, intéressé par ce qu'il venait d'apprendre, se retourna pour se rendre au prochain lieu de rendez-vous, mais c'est alors qu'il entendu un bruit sourd derrière lui.
Quand il se retourna, il vit le cadavre du cacterre avec qui il conversait quelques secondes plus tôt. La première lame traversa la chair du sadida, rapidement suivie de la deuxième et de la troisième. Il réussit à tuer son quatrième agresseur avant que celui-ci ne puisse le transpercer.
S'il n'avait été question que de quatre opposants, Ermit n'en aurait fait qu'une bouchée, mais contre le groupe armé qui lui faisait face, il n'avait aucune chance. Même ivre, le chaman comprit cela. Il se débarrassa des trois cacterres qui l'avaient poignardé, et il lutta pour fuir jusqu'au zaap le plus proche.

Il s'en retourna à la taverne d'Astrub sans trop savoir pourquoi et s'évanouît dans un coin sans prêter attention à ce qui se passait autour de lui.
Le colosse ensanglanté fut réveillé par un certain Yslow, qui lui était vaguement familier. Ce dernier lui tendit quelques bandages pour arrêter l'hémorragie puis s'en alla.

Ermit alla donc s’accouder au bar, fabriqua une gonflable pour qu'elle le soigne et ruminât son échec, mais remarquât aussi qu'il ne se souvenait que des grandes lignes de sa soirée.
Il voulut donc sortir ses notes pour essayer de se rappeler, mais c'est alors qu'il remarqua qu'elles avaient disparu. Il se demanda comment il les avait perdues, et il se souvint vaguement les avoir cachées lors de sa fuite... Mais où ?

Peu de temps après, ses collègues Kalirr et Awilan revinrent d'un entretient privé et l'invitèrent à leur table.
Ermit fit mine de ne rien avoir appris, et décida qu'il devait retrouver ses notes avant de révéler quoi que ce soit.
Il recroisa Sam Killeen peu de temps après, et l'idée de lui parler de ses aventures nocturnes lui traversa l'esprit. Mais, trop soûl, il se ravisa.
Il se dit aussi que les analyses du Roi de Coeur pouvaient attendre quelques jours, le temps qu'il se souvienne ce qui l'avait tant intéressé.

Le lendemain donc, il se prépara pour repartir à Saharach, mais décida de préparer un tofu messager pour les membres du Carreau et du Pique au cas où...
avatar
Ermit
6♦
6♦

Messages : 29
Date d'inscription : 15/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête mineure] Boire épicé

Message par Ermit le Dim 23 Oct 2016 - 15:52

HRP ANNONCE :
TOUT EST PRET !

Rendez-vous CE SOIR 22~23h pour la suite de la quête !
avatar
Ermit
6♦
6♦

Messages : 29
Date d'inscription : 15/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête mineure] Boire épicé

Message par Ermit le Lun 24 Oct 2016 - 18:20

Nuit du 23 Octilliard 646

Ermit a envoyé un message à tous les membres de la Main disponibles afin qu'ils viennent l'aider dans une entreprise pouvant rapporter gros. Une petite assemblée eu donc lieu au Sabloon, la taverne locale.




Le plan y fût exposé : une escarmouche allait avoir lieu entre les Cacterres et la Corporation Parafiole (plus précisément une aventurière engagée par Parafiole) pour le contrôle d'un petit gisement d'Epice. Emit voulait donc intervenir pour profiter de la situation : les membres du Carreau et du Coeur étaient présents pour négocier avec l'aventurière et ceux du Carreau et du Pique pour s'occuper des Cacterres (et, le cas échéant, de l'aventurière).

Après de grand débats quant à "comment exploiter cette occasion ?", il fût convenu que des négociations allaient avoir lieu avec l'aventurière avant qu'elle ne se fasse attaquer. Si elle refusait toutes les propositions, la petite compagnie attendrait qu'elle soit en mauvaise posture pour la forcer à prendre une décision.

La petite compagnie partit donc sur les traces de l'envoyée, une roublarde du nom de Nico Lesterol. Ermit avait Pedro pour cette course harassante, les deux étaient habitués à la chaleur du désert, mais ce fût plus ardu pour ses compagnons, qui eurent vite fait d'être trempés de sueur.

Cependant, ils réussirent tant bien que mal à rattraper Nico et les négociations commencèrent.



Kalirr et Emyn (et Arlène aussi, mais son air d'aliénée n'était pas pour arranger les choses) tentèrent de convaincre la roublarde qu'elle avait expressément besoin de nos services, mais celle-ci n'en démordait pas et refusait toute leurs offres. Elle finît donc par s'enfuir en direction du gisement et donc de l'embuscade des cacterres !

Quand ils la rejoignirent, les éléments de la Main virent qu'elle se faisait attaquer de toute part et qu'elle ne survivrait pas bien longtemps. Ermit devait au moins saluer le courage (ou l'inconscience) de l'aventurière, car elle attendit d'être aux portes de la mort (ce à quoi les malandrins avaient bien participé soit dit en passant) pour enfin signer un contrat avec Kalirr.

Ce dernier avait échangé notre aide contre toute la production d'Epice qui pouvait être faite sur ce gisement. Ah ! La malheureuse, non seulement elle ne serait pas payée par Parafiole, mais en plus elle devrait donner à ses "bienfaiteurs" tout ce qu'elle pouvait gagner !

Les suites de l'affaire furent laissées à Ermit et tous repartirent aussi vite qu'ils étaient arrivés, laissant la roublarde seule face à son désarroi.

Trop fatigué pour se rendre à la taverne, Ermit s'endormit juste en face, ivre de joie d'avoir mené à bien son entreprise, remerciant intérieurement ses compagnons, mais surtout, se rappelant qu'il avait oublié de demander à Emyn d'analyser l'onéreux condiment.
avatar
Ermit
6♦
6♦

Messages : 29
Date d'inscription : 15/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum