Tesmort

Aller en bas

Tesmort Empty Tesmort

Message par Tesmort le 29.12.18 3:59

Tesmort


Partie I


Elderuc Toutafet, humble disciple d’Ecaflip, observait cet homme avec tout l’intérêt que l’on porte aux gens qui fascinent. Pour un trait de caractère, des idées, leur force, ou bien l’attention accordée à leur prochain, ces individus – probablement bénis des dieux – se tenaient naturellement au-dessus des autres. Il émanait de leur personne une aura quasi-mystique.

Le steamer qui avait franchi avec panache la porte de l’établissement quelques temps plus tôt était l’un d’entre eux. Son passage avait amarré de nombreuses paires d’yeux, des petits aux grands, l’émerveillement d’une telle apparition laissait la même marque immanquable au fond des prunelles. Par sa vision seule, il faisait naître l’étincelle, celle du frisson, de l’aventure, au plus profond de chacun. Il l’incarnait.

Elderuc n’était pas un pleutre ; il avait même eu l’occasion déjà, malgré son jeune âge, de parcourir le vaste monde. L’écaflip au pelage noir soigneusement ébouriffé représentait l’idéal de la nouvelle vague d’explorateurs. Les muscles saillants qui jouaient sous sa peau étaient mis en valeur par sa tenue aussi légère que suffisante. Il était la liberté, ce poing levé vers la vieille génération, qui semblait dire au monde que rien n’importait plus que de sentir le vent des espaces sauvages filer sur son pelage félin. Ses yeux perçaient aussi bien l’obscurité que le cœur des demoiselles qu’il croisait sur sa route. Il était l’irrésistible jeunesse, l’explorateur intrépide guidé par les étoiles et l’instinct ; il était le fantasme qu’aucune attache n’arrivait à retenir sur place tant sa fougue était immense.

Cependant c’était son cœur, cette fois, qui chavirait.

Chacun des mouvements du nouveau venu faisait tanguer le regard de l’écaflip d’un côté à l’autre de la pièce. Lui qui était d’ordinaire si téméraire n’osait pas croiser ses yeux. À cette seule pensée, il lui semblait qu’une pelote se formait dans son estomac, sa queue s’agitait nerveusement ; tout cela bien sûr, était incontrôlable. Il n’avait jamais rien vécu de tel, de si fort. Quel était-il, ce sentiment ? Était-ce l’A… Merde, s’était-il entendu jurer.

Les yeux tant redoutés étaient tournés dans sa direction. La pression tomba lourdement sur ses épaules, son esprit écumait les possibilités de repli sans en trouver de satisfaisante. Il s’était fait harponner par ces iris au bleu plus profond que les océans eux-mêmes, et à présent, – oh à présent… – il devrait probablement subir le déshonneur de lui présenter tout ce en quoi il lui était inférieur. Comment pouvait-il faire le poids face à quelqu’un de sa trempe ?

Des murmures s’étaient élevés dans la direction d’Elderuc. Son nom n’était pas inconnu des habitués, loin de là ; il était pour l’un un modèle, pour l’autre un voyou, du moins il ne laissait personne indifférent. L’imagination des curieux devait fumer à l’idée d’une telle confrontation. C’était en tout cas ce qu’il avait pensé brièvement car l’inconnu ne laissait guère de liberté à ses réflexions. Sa présence, son intérêt soudain, suffisaient à envoyer valser de toutes part les idées que le grand chasseur peinait à rattraper.

Il fallait qu’il se ressaisisse. Il devait prendre les devants, réparer son erreur et récupérer l’avantage. Il…

« Je vous intrigue, c’est cela ? »

Une fois de plus, il était dépassé. Le novice tenta de formuler une réponse, mais celle-ci fut vite emportée par le flot incohérent des émotions qui le traversaient. Quelle classe ! Quel culot ! Quelle voix ! Tout dans le steamer évoquait pour lui la splendeur des plus grands Hommes. Il n’était à côté qu’un être commun de plus ; fait comme un rat.

« Normal… cela arrive souvent. »

Comment ? Se put-il que dans sa clémence, il lui eut pardonné son erreur ? Allant de surprise en surprise, l’écaflip trouvait en chaque détail un nouveau sujet d’admiration. La tenue commune de l’homme qui lui faisait face ne pouvait être qu’un signe d’humilité, le splendide marteau sculpté pour sa main qu’il trainait derrière lui, en revanche, semblait hurler au monde la puissance faramineuse de son porteur. La cuirasse dissimulait certainement ses pectoraux gravés dans l’ardonite, un sourire brut engloutissait toute crainte, son visage imberbe semblait avoir été bercé par la douceur apaisante des vagues…

« Eh bien mon chaton, tu as perdu ta langue ? » Enchaîna le disciple d’Oktapodas sans laisser un instant de répit à son interlocuteur. « C’est un autographe que tu souhaites ? Tiens, en voici un. » Ajouta-t-il, joignant le geste à la parole. Elderuc, incrédule, reçut un papier dans sa main ouverte par il ne savait quel maléfice. Abasourdi, il mit une longue kamaseconde à recouvrer ses esprits, avant de découvrir, submergé par l’émotion, l’écriture d’une audace soignée qui tranchait le monochrome du papier.

Pour un fan (de plus), Tesmort le Steamer.

Un « merci » fut bafouillé, au plus grand dam de l’écaflip qui se ridiculisait de seconde en seconde devant son public usuel. Il devait faire quelque chose, une chance pareille ne se renouvellerait peut-être pas, dusse-t-il prier son Dieu avec assiduité. Il lui fallait en apprendre plus sur cet individu, marcher sur ses pas, – pourquoi pas ? – espérer un jour acquérir cette aura, – si seulement… – toucher du doigt ce qui l’élèverait au-dessus de tous.

« Si je peux me permettre, votre nom ne m’est pas familier, c’est curieux pour quelqu’un tel que vous ? s’élança alors le félin.

– Ah bon ? Curieux, en effet. Voilà des années que je parcours le continent et il me semble que partout où je passe on ne parle que de moi. Vous êtes probablement de ceux qui ne prêtent que peu d’attention aux grands exploits qui font vibrer cette terre. Voyez-vous, mon travail est de garantir que vous puissiez rester chez vous les pieds devant l’âtre sans vous soucier de l’univers sauvage qui existe au-delà des murs de votre cité. »

Un regard plus fier que jamais parcourut Elderuc qui ne savait plus où se mettre.

« Ce que, sans doute, vous savez bien faire. »

Ce fut un coup dur à encaisser ; pourtant, les beignes, ça le connaissait. C’était la première fois qu’il se faisait mettre à terre avant même de combattre, de pouvoir se défendre. Il était sans ressources face à une telle apparition. Seule sa ténacité subsistait au milieu de tout cela, il voulait à tout prix se faire reconnaître de sa nouvelle idole. Il lui fallait de l’audace, quelque chose qui frapperait l’esprit de cet être en dépit du gouffre qui les séparait. Le téméraire disciple d’Ecaflip laissa alors fuser sa dernière trouvaille. Un cri du cœur, un concentré de courage, une lamentation qui s’arrachait à sa misérable faiblesse :

« Vous avez raison, je ne suis qu’un humble novice. Je vous en prie, apprenez-moi, acceptez-moi en tant que disciple ! »

Le silence s’était invité dans la taverne, plaçant une main sur la bouche de chaque visage figé de stupeur. Cependant, cela importait peu car lui n’était accroché qu’à une paire de lèvres qu’une situation telle que celle-ci n’avait pas suffi à ébranler. Le visage impassible, aucune réponse ne pouvait être lue.

« J’ai appris les bases du combat, je veux voir le monde, je veux le parcourir à vos côtés, raconter vos exploits, partager vos aventures pour répandre au mieux votre légende ! » L’écaflip, soucieux de faire bonne figure avait attrapé la dague qui reposait à sa ceinture de sa main libre et avait pris une posture offensive. S’il devait se présenter sous son meilleur jour, il n’y aurait pas de meilleur instant. Il ne laisserait pas cette opportunité lui filer entre les doigts.

Drôle de coïncidence, le regard de son futur mentor s’était justement porté sur sa main ; sur sa blessure précisément. Les œillades curieuses ne dérangeaient pas l’aventurier en herbe, il en tirait au contraire une certaine fierté. Cette marque indélébile de ses exploits, il l’avait incorporée à son style, elle était une part de lui-même, le symbole de la détermination inaliénable qu’il portait en lui. L’auriculaire lui avait été arraché alors qu’il explorait les environs de la forêt maléfique pour prouver sa valeur. La cicatrice s’étendait sur la majeure partie de son avant-bras, creusant un sillon dans le pelage.

Avec un atout pareil, il ne pouvait qu’emporter la manche. Il suffisait d’un acquiescement et sa vie changerait du tout au tout. Il se dirigerait à grands bonds vers sa glorieuse destinée.

Reportant son attention sur le grand Tesmort, le félin s’aperçut de l’amoncellement de sueur sur son front. Ce choix qu’il lui imposait était-il si important qu’il ébranlait l’homme face à lui, celui même qui tenait des Dieux ? Les yeux figés ne quittaient pas sa blessure. Que signifiait cela ? Était-ce la marque d’une prophétie qui le dépassait ? Une vision ravivant un tragique souvenir ? Il fallait que ce soit effroyable pour secouer à ce point le symbole de force dont il avait attiré l’attention.

« Non, ce… » couina une voix surréelle depuis le parangon de virilité.

Il toussa, l’air grave, puis asséna d’une voix profonde : « Non, ce n’est pas possible. »

Cela sonna plus horrible que tout pour les oreilles pointues. Ses espoirs s’enfuyaient comme lavés par un raz-de-marée.

« Je ne peux pas, je suis venu ici pour chercher un travail à ma hauteur. Je n’ai pas le temps de m’amuser, ce serait égoïste de le faire, repris la voix devenue complètement sûre d’elle-même. Désolé mon garçon, je suis sûr que tu comprends. »

Le chaton dépité hocha la tête, un poil désorienté. Il bredouilla des excuses avant de souhaiter un bon courage à l’aventurier dont la morale bien qu’elle soit admirable, lui semblait cette fois trop injuste… C’était ces différences qui faisaient de ce steamer un surhomme, se dirait-il plus tard. Puis il tourna les talons avant de s’enfuir penaud de l’établissement.

Sur son chemin, il amarra de nombreux regards qui le suivirent incrédules jusqu’à ce que le claquement de la porte les libère. Ceux qui d’aventure n’auraient pas été captivés par cette sortie théâtrale auraient pu apercevoir le sursaut irrépressible du steamer alors que le bruit sec annonçait le départ de l’écaflip.



Partie II


Ainsi s’étaient déroulés les faits qui changèrent la destinée de l’incroyable steamer à tout jamais. Innocemment, et inconscient du destin qu’il avait mis en marche, le disciple d’Oktapodas avait quitté la taverne du Lépreux Chauve le torse bombé, comme à son habitude. Puis, guidé par la fatigue, ses pas l’avaient dirigé vers une confortable maison dans laquelle il s’était faufilé non sans jeter auparavant un regard en arrière. Une fois à l’abri des yeux inquisiteurs, notre héros né, avait allumé un feu devant lequel il avait procédé à son immanquable repos du guerrier. L’avaient alors vite rejoint ses nombreux rêves de grandeurs, lesquels mettaient tous en scène l’inénarrable steamer Tesmort, terreur des bandits, héros des terres et des mers.

Pendant ce temps cependant, le destin jouait un curieux jeu. Candidement accoudé à une table, un jeune féca n’avait pas perdu une miette de la scène qui avait animé son établissement favori. Lentement, une idée s’était formée. Tranquillement, elle avait tracé sa voie dans l’esprit. Je suis venu ici pour chercher un travail à ma hauteur, voilà ce qu’il avait dit, songeait encore et encore Varjo, subjugué une fois de plus par le charisme du personnage.

Il arrive parfois que les étoiles s’alignent pour un individu ; sa destinée se plie en quatre, et la chance lui sourit alors. La pensée qui germa chez le plus grand fan de notre héros ce jour là avait dû hériter d’un tel phénomène. Ayant prophétisé la grandeur de cet incroyable aventurier, Varjo en vint à la conclusion qu’il lui fallait le présenter à Camille, le serveur fantomatique. Ce dernier saurait probablement offrir au magnifique Tesmort l’opportunité de faire preuve de ses talents au détour d’une quête. La Main ne manquait pas de missions périlleuses après tout ; mais de héros tel que cet homme, il n’en avait jamais croisé auparavant.

Ainsi, satisfait, notre jeune féca alla soumettre son plan au tenancier.
Ainsi, satisfait, notre brave steamer accomplissait mille nouveaux exploits, dans ses songes.


HRP


Bonjour (ou bonsoir, c'est selon) ! Pour ceux qui ne m'auraient jamais croisé, je suis feu Orvys Belsornet ayant jadis fait part de la Main sous l'enseigne du pique. Cela fait de nombreuses années que je joue à Dofus, mais je ne suis qu'un jeune rôliste avec pour seule expérience cet ancien personnage (ainsi que quelques essais de jeu de rôle papier). À côté de cela, je m'intéresse notamment à l'écriture, et cet exercice m'attire d'autant plus qu'il peut m'apporter un point de vue différent de celui que j'explore en général lorsque j'essaie d'écrire !

Qu'est-ce qui me pousse à me présenter de nouveau ici ? Qu'est-ce qui assure que je ne vais pas m'éclipser de nouveau comme la dernière fois ? Question difficile, mais j'estime que j'ai enfin trouvé la stabilité nécessaire pour m'adonner à cette activité de nouveau. L'expérience passée m'a aussi permis de forger un personnage un peu plus complet que j'ai construit cette fois majoritairement en jeu. C'est donc sur des bases un peu plus solides que je m'appuie.

Cela fait un moment que j'ai envie de présenter de nouveau ma candidature ici, mais j'estimais ne pas être assez libéré de ce qui me retenait par ailleurs pour le faire. Aujourd'hui, je pense enfin m'en être majoritairement affranchi (j'espère haha !) et j'espère donc pouvoir réintégrer vos rangs.

Par ailleurs, j'aimerais remercier Varjo pour m'avoir permis d'utiliser son personnage dans cette candidature. Après de nombreuses rencontres en jeu, cette introduction semblait cohérente autant envers son personnage que le mien. La moyen de candidature n'étant pas le plus commun, je suis bien sûr ouvert à toute proposition pour faire évoluer cette trame !

À bientôt, et merci pour votre lecture !
Tesmort
Tesmort
2♦
2♦

Messages : 23
Date d'inscription : 14/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tesmort Empty Re: Tesmort

Message par Arlène Kwinzel le 29.12.18 10:23

Ni-quel.

A l'image de ta précédente candidature ! Reviens-nous, coquin !
Arlène Kwinzel
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 968
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tesmort Empty Re: Tesmort

Message par Kalirr le 29.12.18 15:03

Tout comme la première – peut-être plus encore ? – une superbe candidature ! J'adore !


Tesmort 290434Sanstitre1
Kalirr
Kalirr
V♣
V♣

Messages : 509
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tesmort Empty Re: Tesmort

Message par Xerona le 29.12.18 15:24

Hm...
Je dois t'avouer que je suis perplexe. C'est vrai quoi ! D'habitude on trouve toujours un truc à redire sur les candidatures, mais là même Arlène n'a pas bronché !!

Bref, je lève mon chapeau à qui trouvera à chipoter ^^
Xerona
Xerona
x6♠
x6♠

Messages : 52
Date d'inscription : 25/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tesmort Empty Re: Tesmort

Message par Varjo le 29.12.18 15:50

J'aime beaucoup ta candidature, qui est remplie d'humour et se base en grande partie sur la personnalité de Tesmort, que tu as construite par tes interactions avec les clients du Lépreux Chauve !
C'était une bonne idée d'utiliser mon personnage pour t'introduire à l'organisation, car le scénario semble être une suite logique des visites de Tesmort à la taverne, lors desquelles j'ai bien aimé écouter ses nombreux exploits qui ont fait entrer son nom dans la légende ! J'ai hâte de voir comment il se comportera dans les missions de la Main, car il risque d'y avoir des situations comiques. ^^
Varjo
Varjo
9♥
9♥

Messages : 125
Date d'inscription : 01/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tesmort Empty Re: Tesmort

Message par Tesmort le 29.12.18 16:06

Merci beaucoup à tous les quatre !
Effectivement, la vie risque de se compliquer un peu pour ce pauvre Tesmort et j'en ris d'avance... ^^
Tesmort
Tesmort
2♦
2♦

Messages : 23
Date d'inscription : 14/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tesmort Empty Re: Tesmort

Message par Instylena le 29.12.18 19:17

J'ai hâte de rencontrer ce fameux Tesmort... comment le prononce-t-on, d'ailleurs ?

C'est évidemment un pour de ma part !


Tesmort Signat13
Instylena
Instylena
8♣
8♣

Messages : 147
Date d'inscription : 15/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tesmort Empty Re: Tesmort

Message par Olgah le 29.12.18 23:30

Très belle candidature, elle me donne envie, tout comme mes compagnons, de rencontrer ce fameux Tesmort.

Je suis pour !
Olgah
Olgah
5♣
5♣

Messages : 38
Date d'inscription : 08/12/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tesmort Empty Re: Tesmort

Message par Emyn Muil le 30.12.18 2:35

C'est encore une très bonne candidature, en effet ! Content que tu postules à nouveau. Bon retour parmi nous !
Emyn Muil
Emyn Muil
R♥
R♥

Messages : 1046
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tesmort Empty Re: Tesmort

Message par Le Valet Noir le 30.12.18 15:38

Tesmort 816447Bonpouracceptation
Le Valet Noir
Le Valet Noir

Messages : 141
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tesmort Empty Re: Tesmort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum