[Quête initiatique — Orgostafu] Placer ses pions...

Aller en bas

[Quête initiatique — Orgostafu] Placer ses pions...

Message par Emyn Muil le 08.09.18 15:26



Données contextuelles pour aider à comprendre:
Il y a plusieurs mois, la Main assassinait Galariusse, un notable bontarien qui retenait prisonnière Aphrodiane. Pendant l'opération, Arlène avait laissé un badge des Bras-Soeurs sur les lieux du crime — les Bras-Soeurs sont une corporation de taverniers et brasseurs brâkmariens qui jouit du privilège de contrôler le commerce d'alcool de la cité afin d'assurer le monopole des artisans locaux.

La Milice a donc lancé une enquête sur les Bras-Soeurs. Profitant de l'occasion, Orgostafu a été envoyé infiltrer la Milice pour trouver un moyen de produire de fausses preuves à l'encontre de la corporation. Celui-ci a finalement pu trouver la cible idéale : un certain Lougade, tavernier qui avait eu récemment querelle avec Galariusse. Des hommes de celui-ci (des mercenaires), en effet, avaient occupé pendant plusieurs mois l'établissement de Lougade sans payer leur note, alors qu'ils manœuvraient, pour le compte du parti de Djaul, contre les partisans d'Hécate du quartier. Les plaintes adressées à la Milice n'ont jamais donné suite, et Lougade dut finalement abandonner son établissement et ne réussit à rouvrir un commerce que grâce à l'aide d'un collègue des Bras-Sœurs.

A Brâkmar, il y a trois partis politiques : le parti de Djaul (Ordre du Cœur Sanglant), de Brumaire (Ordre de l'Oeil Putride) et d'Hécate (Ordre de l'Esprit Malsain). En théorie, la cité est régie par un Triumvirat composé du chef de chacun de ces ordres (Domen, Ralgen et Kalfen). Dans les faits, depuis les années 630, Oto Mustam (parti de Djaul) a fait secrètement emprisonner les membres du Triumvirat et a pris de facto les pleins pouvoirs. Il tente de faire croire la continuité politique de Brâkmar, mais Domen (parti de Brumaire), qui s'est suicidé pour échapper à ses geôles sous la forme d'un spectre, tente de dénoncer l'imposture d'Oto Mustam et d'organiser la résistance...

Dans la buanderie du Lépreux Chauve...

— Bien ! J'espère que tu as apprécié ton dernier séjour à Brâkmar Orgostafu, car tu vas pouvoir y retourner, annonçait le Xélor-de-bleu-vêtu. Les choses ont beaucoup évolué depuis ton introduction dans la milice de la dernière fois. Pour faire simple, Lougade a perdu son procès, et a été pendu en place publique il y a deux semaines. Le triste sort de Lougade a un peu fait parler de lui... Visiblement, la Cité est parvenue à ne pas rendre publiques tous les détails de l'affaire, mais les opposants d'Oto Mustam l'ont quand même accusé d'avoir protégé Galariusse et d'avoir laissé faire ses hommes aux dépens du brasseur. D'autres se sont scandalisés de l'implication d'un membre d'une guilde de métiers dans l'assassinat du Grand Duc. Concernant les Bras-Soeurs d'ailleurs, comme prévu, la corporation en a été fortement affectée. Depuis le procès, celle-ci est embourbée dans des querelles assez opaques entre ses membres. Pour faire simple, l'inculpation des Bras-Soeurs dans cette affaire a effrayé une partie de la guilde, qui s'est mise en tête de trouver les « boufettes galeuses » qui auraient comploté avec Lougade pour tuer Galariusse. Et il y a de quoi : il paraît que la Milice a ordonné une enquête plus vaste sur les membres des Bras-Soeurs, et que l'administration menace de dissoudre l'organisation. En attendant, tous ses privilèges sur le contrôle du commerce des alcools ont été suspendus jusqu'à nouvel ordre.

Emyn Muil patienta quelques instants, le temps qu'Orgostafu digère les informations.

— Bien évidemment, les petits trafiquants profitent de l'affaire. Mais quant à nous, même si nos ventes ont bien augmenté, nous avons un peu de mal à nous implanter solidement dans la cité, sans doute faute de contacts sur place et de connaissance du terrain. Pour cette raison, le Valet Noir veut que tu retrouves un certain Rick Waert. C'était un ancien collaborateur de la Main, un intermédiaire entre la Main d'alors et la pègre brâkmarienne — il aidait notamment à trouver des revendeurs à l'époque. D'après le Valet Noir, c'était quelqu'un d'habile, de bien informé et, surtout, de très discret. En somme, un allié doté de grandes qualités ; nous aurions besoin de lui pour nous aider à nous implanter dans la Cité Sombre.

Emyn Muil prit sa sacoche sur ses genoux et en sortit un journal.

— Vraisemblablement, c'est avant tout un écrivain — tout du moins, officiellement. Il écrit notamment Le Baron Noir, un feuilleton à suspense qui est publié dans un journal brâkmarien — je t'ai apporté un exemplaire, si tu veux y jeter un coup d'œil (mais ce n'est pas folichon, si tu veux mon avis). Nous avons perdu contact avec lui en 626, après la mort de Karolus qui se chargeait directement de nos affaires à Brâkmar. Nous n'avons pas réussi à trouver beaucoup d'informations sur lui ; c'est vraiment quelqu'un de très discret. Apparemment, il était proche du parti de Brumaire dans sa jeunesse... Il doit avoir une cinquantaine d'années maintenant, à peu près.

Le Xélor fouilla encore dans sa sacoche, et sortit cette fois-ci une sorte de costume.

— Nous avons en tout cas pu remonter sa piste. Nous savons essentiellement qu'il fréquente une sorte de club littéraire, ou philosophique, vraiment pas très connu, et assez obscur. Il s'appelle L'Acratophore, il se réunit dans une maison d'un quartier réputé pour son animation nocturne... entre autres choses. L'idée, comme tu le devines sans doute, c'est que tu t'y introduises, que tu identifies Rick Waert, et que tu entames les négociations avec lui pour qu'il nous aide comme autrefois, c'est-à-dire essentiellement à nous dégoter des revendeurs pour notre alcool... pour l'instant, en tout cas. Les habitués de ce club viennent habillés à la mode antique, tu vas donc devoir porter ce costume... J'espère qu'il est bien à ta taille !

Le costume était grosso-modo constitué d'une espèce de robe ample noire, serrée à la ceinture par un ruban de soie pourpre.

— Quant à Rick Waert, le Valet Noir dit qu'il nous est redevable de quelque chose. Je ne sais pas si ça suffira à le convaincre — mais à mon avis, son exceptionnelle discrétion cache quelque chose. Essaye donc d'en savoir plus sur lui : mieux nous comprendrons l'animal, mieux nous saurons nous en servir en sécurité. Bien sûr, évite de mentionner la Main du Valet Noir de but en blanc. N'oublie pas qu'il avait surtout affaire à Karolus, peut-être ne savait-il pas vraiment que celui-ci faisait partie de la Main.

Le Xélor plongea une fois de plus dans sa sacoche et en tira cette fois-ci un petit livre souple imprimé et quelques papiers.

— Pour entrer dans l'Acratophore, il vaut mieux avoir une invitation. Mais nous avons réussi à t'en trouver une : tu seras désormais Honoré d'Urfé Nez-Long, passionné de lecture ayant été « interpellé » par le dernier et « excellent » livre de Madame Françoise de Maintenant, que voici (il s'agit d'un recueil de nouvelles d'amour entre bergers, intitulé Les Pastorales), et qui t'a invité à la rencontrer un soir à l'Acratophore (voici la correspondance que nous avons entretenue avec elle, ça pourrait t'aider). Bon ! Je crois que tu sais tout ce qu'il te faut, voici quelques kamas pour défrayer les déplacements et autres choses.

***

La nuit drapait de son voile obscur la Cité Sombre. Orgostafu déambulait dans un quartier malodorant et bruyant, aux rues engorgées de déchets visiblement peu souvent retirés. Il arrivait à destination : une maison, relativement neuve, affichant une timide pancarte donnant « L'Acratophore » écrit dans un ruban qui enlaçait tonneau et feuilles de vigne stylisés. Passant le seuil, le Crâ entrait dans un hall obscur, éclairé à la chandelle, aux solides poutres de bois sculptées de motifs rectilignes, et aux lambris partiellement peints de pourpre ornés de modestes motifs floraux — où vigne et houblon alternaient également. Un Eniripsa, debout derrière un bar, lisant distraitement un journal, leva les yeux vers l'intrus et interrogea :

— Malsoir. Vous êtes ?
Illustration : Dangerous Gamble par Darkdeliverians
avatar
Emyn Muil
R♥
R♥

Messages : 956
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum