[Quête Mineure] La demande d'Aphrodiane

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: [Quête Mineure] La demande d'Aphrodiane

Message par Emyn Muil le Dim 8 Avr 2018 - 0:33

« Hé bien, j'attendais justement mon informatrice qui devait nous apporter le plan des lieux. Elle devrait bientôt arriver mais on dirait que tu l'as un peu devancée. Enfin, les plans feront toujours de bonnes bases pour réfléchir d'un plan d'action avec le chef du FMI. J'imagine cependant que la meilleure solution serait d'attaquer frontalement pour faire diversion, pendant que tu t'infiltreras à l'intérieur pour tuer l'intéressé. »

Emyn Muil
R♥
R♥

Messages : 837
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Mineure] La demande d'Aphrodiane

Message par Kalirr le Dim 8 Avr 2018 - 1:07

A peine Emyn avait-il prononcé ses mots que l'emplumé du Trèfle lança la réplique.


« Je tiens à rappeler que le FMI est payé pour surveiller les rues et nous éviter des ennuis avec les autorités ou de quelconques renforts. Au prix qu'ils exigent, je ne préfère pas les engager pour du travail direct. Sauf si vous avez une solution pour faire en sorte que cette affaire soit rentable. La diversion frontale risque donc d'être... compliquée. Aucun agent du Carreau n'est encore arrivé et Arlène est la seule du Pique. Si diversion il doit y avoir, mieux vaut se fier à tes potions ou à nos relations mon cher Emyn. »

Ceci étant dit, Kalirr croisa ses bras sur la table et attendit l'arrivé des précieux plans.


Dernière édition par Kalirr le Lun 9 Avr 2018 - 11:40, édité 1 fois


avatar
Kalirr
V♣
V♣

Messages : 340
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Mineure] La demande d'Aphrodiane

Message par Aphrodiane le Dim 8 Avr 2018 - 23:45

Une personne encapuchonnée rentre dans l'établissement, elle s'approche des membre de la main et enlève sa capuche. Le visage d'une Sadida apparaît. Elle a une cicatrice sur le visage aux niveaux de l'œil gauche qu'elle a de fermer.


« J'ai vos plans, mais je vous préviens... Ce n'est pas mon métier et je n'ai pu faire que ça, car les rues sont déjà vides, à cause des matchs. »



Elle pose les plans sur la table.


« Je tiens a précisé que la tour est trop grande pour ce que j'avais. »





avatar
Aphrodiane
7♠
7♠

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Mineure] La demande d'Aphrodiane

Message par Emyn Muil le Lun 9 Avr 2018 - 22:46

Emyn récupéra les plans :

« Ah, parfait, merci beaucoup ! »

Il observa les plans et posa quelques questions à l'informatrice, pour en savoir plus sur celui-ci. Elle répondit :

« Les deux rues à droite et à gauche en haut du plan sont fermées par des grilles. C'est par ici que viennent l'approvisionnement de la tour. La rue verticale, en haut, c'est par là que viennent les invités... discrets... Elle est surveillée par deux gardes. Quant aux huit rectangles autour de la tour, ce sont des bouches d'aération, et les deux cercles, des bouches d'égout. »

Le Xélor remercia l'informatrice, lui donna une bourse de kamas, et la congédia. Il étudia attentivement les plans puis s'adressa enfin à l'assemblée :

« Bien, je vais résumer ce que j'ai appris sur cette affaire :

— Galarius est très riche. Il tire sa fortune du mercenariat, de la vente d'esclaves, de maisons closes, du commerce de drogue. Il trempe aussi dans des affaires de corruption et de meurtres.
— Il est bien intégré dans la haute société et a des liens forts avec le gouvernement de la Cité. De corruption, notamment.
— Il sort très peu de chez lui, et de façon aléatoire. Ce sont ses collaborateurs qui viennent à lui. Il n'accepte chez lui que ses informateurs, hommes de main, ou des personnes susceptibles de lui proposer un contrat intéressant.
— Sa femme est morte en couches. Son fils unique est mort récemment dans une explosion. Il a envoyé des chasseurs de primes pour retrouver l'assassin.
— Il y a dix gardes à l'extérieur, sans doute plus à l'intérieur.
— Il semblerait qu'il séquestre des personnes à l'intérieur de la tour.

Il nous faudra donc bien agir, et vite. Je peux me débrouiller pour faire diversion. Peut-être essayer d'impliquer les mercenaires à leurs dépens contre les gardes, qui sait ? D'ailleurs, combien de mercenaires seront-ils sur place ? Je pense que le match de boufbawl pourra nous aider... Il faudrait attendre la fin de celui-ci : les spectateurs seront ivres, et les plus fanatiques d'entre eux prêts à en découdre les uns les autres, comme d'habitude. Il ne devrait pas être si difficile de les manipuler pour créer une pagaille générale. De quoi détourner l'attention un bon moment. Enfin, tout dépend où se situe l'arène par rapport à la maison de Galarius... »


Il regarda ses compagnons, et s'arrêta sur Arlène :

« Des idées ? Des suggestions ? Des avis ? Des commentaires ? »
avatar
Emyn Muil
R♥
R♥

Messages : 837
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Mineure] La demande d'Aphrodiane

Message par Kalirr le Mar 10 Avr 2018 - 1:01

« Avant que notre experte de l'infiltration nous donne ses tuyaux, je précise que cinq soldats seront présents dans les rues autour de la maison d'ici quelques minutes. »

Terminant sa phrase, Kalirr regarda dans la même direction qu'Emyn, c'est-à-dire vers le visage fardé et peinturluré du Valet de Pique.


avatar
Kalirr
V♣
V♣

Messages : 340
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Mineure] La demande d'Aphrodiane

Message par Arlène Kwinzel le Mar 10 Avr 2018 - 18:48

Le Valet de Pique se saisit à nouveau du godet malmené et le replaça au beau milieu du semblant de maquette de la rue.

« C’que j’vous propose, c’est d’entrer par en-haut, dit-elle en désignant le sommet de la chope. J’veux dire… C’est deux étages plus haut que le reste des turnes voisines et y a un espace commac entre les baraques, jugea-t-elle bon de rappeler en écartant exagérément les mains, mais ça peut s’faire. Il suffirait d’un bon grappin… Elle se tapota le menton du bout du doigt. Non, de deux grappins si jamais y a un couac et… et de suffisamment d’force pour les lancer sur l’toit du Gars Larius. Avec suffisamment de corde, ‘videmment. »

Zieutant Instylena, Arlène sourit malicieusement.

« Et on a d’quoi faire ça sans une once de bruit ou presque ! gloussa-t-elle. Tu t’souviens d’cette poudre miraculeuse qu’explosait sans briser les tympans ? Une lueur de connivence naquit dans les yeux du Sept de Trèfle, alors que la monte-en-l'air commençait à mimer certains détails techniques. On n’aurait qu’à en bourrer un tube métallique dans lequel on ficherait le grappin… Une sorte de p’tit canon, quoi ! Expliqua-t-elle à ses interlocuteurs. Et, une fois le grappoche attaché à un filin, y aurait qu’à tirer en direction du toit d’not’ bon ami. Balayant les risques imaginaires d'un revers de la main, elle éluda les possibles protestations. Y a moyen qu’en visant ou, mieux, qu’en ca’culant bien not’ coup, glissa-t-elle en dévorant Emyn du regard, on puisse faire moumouche du premier essai. Pas vrai, Mymyn ? »

Sans attendre de réponse de la part de l’intéressé, la bavarde poursuivit :

« Pour ça, il me faudra un complice, avec moi, sur le toit de départ. Avis aux amateurs. »

Un ange passa et la poudrée tintinnabulante énuméra une liste de fournitures dont elle devrait se munir.

« Après quoi, j’me la joue fille de l’air, j’me hisse sur l’toit d’l’hôtel particu...lier, j’franchis l’accès qui en verrouille l’accès. D’ailleurs, ‘m’faudrait une burette à huile, dit-elle en désignant Kalirr avant de revenir vers le Roi de Coeur. voire carrément une fiole d’une de tes mixtures bien cor… corro… Qui attaquent, quoi, pour faire chanter la serrure. T’aurais ça sous l’coude, chaton ? »

Du matériel pour faire fondre une serrure inconnue dans le cas où le crochetage échouerait, rien que ça !

« Et de quoi faire signe à mon comparse, aussi ! Il doit bien te rester quelques-unes de tes fioles lum… mumines… mumilnescentes, non ? »

Devant l'air perplexe du Roi Rouge, son interlocutrice le maurigéna :

« Mais siiiii, tu sais bieeeen ! Celles que t'avais confectionnées après qu'on soit allé rendre visite à ces grosses bestioles au fin fond de leurs ruines, là... Les scaramachins ! T'avais récupéré des échantitrucs à partir des espèces de poches de liquide brillant... Bon, il t'en reste ou pas ? Ce serait pratique pour donner un signal sans avoir à se casser la voix. »

A en croire l’Arlène, l’Enseigne du Coeur n’allait pas chômer.

« C’t obstacle dégagé, j’vous fais signe du haut d’ma tour et vous m’laissez… Quoi ? Une bonne demi-heure de marge et, passé c’délai, vous lancez une version en bas. Pour ça, j’compte sur vous. ‘faut du raf… Arlène avait perdu ses compagnons. Quoi, on n’dit pas « version » ? J’ai toujours dit « version », pourtant… Du raffut, disais-je ! Un truc maousse, et si vous pouvez ajouter d’la fumaille à la panique, c’est tout bénéf’ ! »

L’impertinente s’esclaffa.

« Tant qu’on y est, vu que c’est soir de match et qu’le stade n’est pas très loin, si notre Trèfle à deux feuilles pouvait s’arranger pour abreuver généreusement les admirateurs du beau jeu, vainqueurs comme vaincus, et s’débrouiller pour qu’la distribution ait lieu dans les parages… Ce s’rait pas mal, z’en pensez quoi, mes trésors ? »

Les deux visages blêmes des membres du Trèfle songeant au coût final de l'opération suffirent au bonheur de l’acrobate rieuse.

« De quoi aviver les tensions, les humeurs, de quoi réchauffer les coeurs et le corps, ça r'joint c'que proposait notre Emynence grise ! Z’êtes pas responsables de l’inf… de l’enflu… des effets d’la boisson sur tout ce p’tit monde. Du moment qu’ils viennent axe-en-tuer les fées de dix versions... »

Arlène redevint « sérieuse », l'espace d'un instant. Pas très longtemps, hein. Suffisamment pour qu'une pensée en chasse une autre et que... Ah, voilà, c'est terminé !

« D’ailleurs, allez-y franchement, hein. ‘faut que ça s’entende du dernier étage. Et si vous pouvez forcer l’entrée, n’vous gênez pas, ce sera d’autant plus efficace ! »

Abordant enfin l’heure du crime, la conspiratrice se fit pensive :

« L’idéal, ce s’rait de faire tout ça lorsqu’on sera sûrs que not’ cible sera endormie, bâilla-t-elle, mais ‘faut aussi pouvoir profiter d’la présence des gars qui r’viendront du match de Boufbowl. Elle tergiversa. Pas trop tôt pour qu’ils aient le temps de boire et de s’échauffer les esprits, pas trop tard pour qu’ils n’soient pas tous r’tournés se pieuter. »

Soufflant de dépit avant de jeter un dernier coup d’oeil à la chope de bois désormais gravée, Arlène conclut :

« J’aurai besoin de deux bonnes longueurs de corde et de deux tyroliennes, d’un harnais, de chiffons et d’un sac suffisamment grand pour transporter tout ce barda, mais pas trop parce qu’il faudra que je me le trimballe lors de l’escalade, hein, ho, hé, quand même. Elle tapa soudainement dans ses mains. Ah ! Et il me faudra aussi un badge des Bras-Soeurs de Brâkmar ! Puis elle agita un index péremptoire. Très important, ça, le badge des Bras-Soeurs de Brâkmar. »

On aurait pu tordre une barre de fer sur la conviction qui émanait de chacun des mots de cette dernière phrase.
avatar
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 728
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Mineure] La demande d'Aphrodiane

Message par Emyn Muil le Mar 10 Avr 2018 - 22:11

« Hé bien, ça pourrait fonctionner ! La distribution d'alcool ne sera pas nécessairement vaine. Ce serait l'occasion d'en faire la promotion, une distribution gratuite pour faire connaître aux Brâkmariens les alcools de la taverne de Kino ! »

Le Xélor adressa un regard aux membres du Trèfle.

« Pour ce que tu auras besoin, on devrait pouvoir trouver la corde, les tyroliennes, le harnais, les chiffons et le sac à la maison de la Main à Astrub. Pour le badge des Bras-Soeurs, il faudrait demander à Kino je suppose... »
avatar
Emyn Muil
R♥
R♥

Messages : 837
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Mineure] La demande d'Aphrodiane

Message par Aphrodiane Aujourd'hui à 15:33

Pendant que nos chères comparses planifiées des derniers préparatifs de leur plan, un léger bruit de fond se fit à peine entendre.
Mais après quelques minutes, ce son devenait de plus en plus audible. C'était des bruit de pas lourd et visiblement, ils étaient nombres.
D'un coup l'informatrice sadida déboule dans la taverne avec le souffle cour.


« Des hommes de Galariusse et quelques mercenaires reviennent en nombres et ils ont une personne aux milieux d'eux avec une chaîne !»


Les membres de la main présente se regardent visiblement étonner pendant une faction de seconde.
D'un Coups, quand Emyn est Instylena, se regarde dans yeux, le souvenir du message leur revient.
Ils se lèvent tous les deux comme un seul homme et s'écrient ensemble d'un air surprit.


« Aphrodiane ! C'est elle aux milieux d'eux ! »


Après cette déduction, tous nos comparses suivent la sadida qui les conduit dans un premier temps, dans un chemin où ils peuvent observer le convoie de garde et de mercenaire.Ces derniers qui sont assez nombre, passe sans trop prêter attention à la foule qu'il y a devant eux ou qui les regardes.
Les habitants laissent toute la place au convoi, s'ils ne voulaient pas finir à terre et piétiner ou violemment bousculer.
En tout cas, aucune action était possible pour le moment.
Seul un fou essayerait quelque chose, mais la déduction de Emyn et d'Instylena étaient juste, c'est bien Aphrodiane entre les gardes.
Elle a les mains liées par des menottes en bois relier par une chaîne en fer et tenue par un garde qui se trouver devant elle.
Visiblement, ils revenaient tous d'un combat âpre et long. Leurs armures, tenue et visage était dur, sale et plus ou moins endommager.



Nos chers membres de la main les suivent discrètement, du moins plus que la moyenne des quelque autre personne qui suive aussi le convoie pour voir ce qui se passe.
Mais ils sont stoppés par les grilles et les gardes des entrer.
Un homme assez gros avec de "beaux" habits et pleins de bijoux avec de l'or et des pierre précieuse et une canne d'or se tien devant l'entrer de la demeure.
La troupe s'arrête devant lui et s'écarte de la jeune Crâ. Seule le garde la tenant est encore plus ou moins prêt d'elle.


« Alors ma petite Aphrodiane, on se souvient de moi ? »


Dit Galariusse avec un sourire sadique au possible. Aphrodiane ne répond pas et se contente juste de lui lancer un regarde noir.
La réaction de Galariusse ne se fait pas attendre, et Aphrodiane reçoit une puissante gifle qu lui fait tourner violemment la tête.


« On répond quand une personne te pose une question gentiment. »


Dit-il avec une voix calme et enjouer, mais toujours avec son grand sourire sadique. Pas de réponse de la part de la Crâ. Juste son regard qu'elle repose sur Galariusse.


« Héhéhé... »(rire rauque)


Il lui fait tourner la tête pour qu'elle le regarde.


« Je sais que tu me reconnais. Héhéhéhé... Je dois l'avouer, tu m'as donné du fil à retordre pour te retrouver. »


Il lui caresse doucement la joue avec sa main complète.


« Mais maintenant, c'est fini, je vais rendre ce que tu m'as fait petite catin ! »



Galariusse lui redonne une gifle monumentale, mais cette fois-ci, il enchaîne avec d'autre tout aussi puissante et tout en gardent ses bijoux sur la main qui frappe. Puis, il lui donne un violent coup de canne dans le ventre, ce qui arrache a Aphrodiane un crie et un hoquet de douleur.
Mais ce n'est pas fini, car après qu'elle se soit plier en deux suites au dernier coup, il la frappe une nouvelle fois avec sa canne, mais cette fois si sur le dos pour la faire tomber,Chose qui arrive bien évidemment... Puis il s'adresse au peuple qui regarde la scène.



« Mesdames et Messieurs ! Je vous présente celle qui m'a défier en acceptant le contrat qu'un de mes anciens ennemis avait fait sur moi ! Je lui dois la mort de mon fils ! »

« Cette putain a essayé de me tuer, mais elle a rater héhéhé... J'ai réussi à la retrouver et la voici devant moi et vous ! Elle sera l'exemple parlant de ce que je réserve a ce qui me défis ! »

« Prenez acte, mais cher gens, ce que je fais.. à ce ...qui me... défis ! »



Tout en disant cela, Galariusse roue de coups de pied, le ventre et le torse d'Aphrodiane qui gémis de douleur sous les coups. Elle essaye de se relever, mais est stopper par Galariusse qui lui piétine allègrement la tête. Il fait un signe à un de ses gardes qui part dans la demeure.


« Ah, oui, j'allais oublier héhéhé... Ce qui me défit... Ne s'expose pas qu'eux leur seule personne... »


Le garde revient avec un sac, il l'ouvre pour Galariusse qui prend ce qu'il y a dedans.


« Ma Chère Aphrodiane... Je sais tout de toi... Fille de noble de la cité d'Amakna. J'ai croisé tes parents... Ils se portent bien crois moi... »


Aphrodiane regard Galariusse avec un air de peur


« Regarde, je ne mens pas, ils sont là ! »


Dit-il avec une voix très joyeuses et sadique au possible, puis ils sont deux têtes tranchées sur sac. Ils les montrent à Aphrodiane qui crie et pleur de douleur et de désespoir. La joie de son bourreau et immense, puis il lève les têtes pour les montrer aux grands publics.


« Ca ? Ce sont les parents de cette jeune enfant... Ils vont très bien ! Regarder ! Maintenant vous savez ce qui vous attend si une personne de votre entourage ou vous me défie... Héhéhé... ! Mais je suis sûre que vous allez me demander où est le reste ? Je l'ai donné à manger a mes chienchien... Regarder, il y en a un qui sort avec le bras de la mère... Que c'est mignon... Ahahaha. »


Le chienchien qui vient de sortir de derrière et a bien un bras "humain" dans sa gueule. Galariusse lâche les têtes qui tombe lourdement au sol devant Aphrodiane. Puis il tourne les talons et rentre en disant.


« Qu'on l'enferme dans les geôles ! Elle sera exécutée demain soir pendant le bal que j'ai organisé ! Elle sera le bouquet finale de la soirée ! Mais avant vous pouvais l'a torturé, mais ne la tuer pas ! »


Aphrodiane est emmené à l'intérieur. Elle visiblement détruite et presque totalement recouverte de bleu sur son corps. Les têtes de ses parents restent aux sols à la vue de tout le monde. Le peuple se disperse et les membres de la main regagnent l'auberge.
avatar
Aphrodiane
7♠
7♠

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Mineure] La demande d'Aphrodiane

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum