[Quête Initiatique - Almaric] Prêter Main forte pour apporter de l'eau au moulin

Aller en bas

[Quête Initiatique - Almaric] Prêter Main forte pour apporter de l'eau au moulin

Message par Arlène Kwinzel le Lun 5 Fév 2018 - 16:31


Ci-après, le déroulement de la quête initiatique à l'issue de laquelle Almaric obtiendra un 7 de Carreau ; elle se déroulera exclusivement sur forum. Les Têtes et Compagnons de la Main s'occuperont d'endosser successivement la toge de "Maîtres de Jeu" sur ce court RP, notamment en ce qui concerne les PNJ. Si ce RP se réalise en comité restreint, c'est principalement pour qu'il ne s'étale pas trop dans le temps.

C'est la septième fois que ce type de Quête Initiatique est mis en place, alors nous espérons que les ajustements réalisés depuis la dernière aventure amélioreront l'expérience. En attendant, nous sommes là pour nous détendre et passer du bon temps ! Concernant la trame, elle est très souple alors n'hésite pas à entreprendre les initiatives les plus folles, Almaric, et à poser des questions éventuelles sur l'environnement RP.


C’est en fin de matinée qu’Almaric, escortant le savant Typhon, parvint en la riante bourgade de Moulin d’Art.

Remontant la grand-rue, les deux hommes quittèrent le relais de poste sis à proximité du temple local, passèrent successivement devant la boucherie des Cents Os et la laiterie du lac Talis puis, laissant derrière eux la localité tranquille, ils empruntèrent une route empierrée.

Ils y croisèrent l’élagueur du cru, un certain Emile Ramot, qui s’étonna du retour de l’aimable Typhon et l’informa que sa demeure était le théâtre d’allées et venues inhabituelles. Inquiet, l’ingénieur remercia l’informateur et pressa le pas, Almaric toujours à ses côtés.

Une lieue plus loin, alors qu’ils venaient de dépasser la décharge municipale et la marbrerie du vieil Isidore Bourru, Typhon fit part de ses craintes à son garde du corps :

« Se pourrait-il que mes ravisseurs aient investi mon moulin dans l’intention d’y trouver de quoi rembourser mes dettes ? »

La réponse, tous deux l’auraient une dizaine de minutes plus tard. Au détour d’un chemin, alors que le coulis de l’eau d’une rivière proche se faisait plus fort, le fief de Typhon fit son apparition, se dévoilant paisiblement.


La maison, un moulin constitué de deux étages, était flanquée de deux roues à aubes permettant d’exploiter l’énergie motrice de l’eau qui s’écoulait depuis une retenue en surplomb jusque dans l’étang voisin.

Non loin de l’entrée, à l’ombre d’un chêne séculaire, paissaient quatre dragodindes sellées. Ce détail confirma les craintes de Typhon :

« Quelqu’un est bel et bien entré chez moi. »

Implorant, il se tourna vers l’agent du Carreau.

« Vous avez déjà tant fait pour moi et je répugne à devoir vous demander pareille chose, mais… Pourriez-vous pénétrer dans mon moulin afin d’y récupérer de précieux documents, s’il vous plaît ? Je souhaiterais éviter qu’ils ne tombent entre de mauvaises mains et… Oh, vous êtes mon seul espoir ! »

Guettant une réaction chez son interlocuteur, l’inventeur poursuivit :

« Vous trouverez une certain nombre de plans et de croquis dans mon bureau, au deuxième étage, ramenez-m’en le plus possible et, en priorité, un ouvrage dont j’avais commencé la rédaction avant de me faire enlever. Si vous deviez choisir entre les uns et l’autre, pour je ne sais quelle raison, privilégiez ce livre, je vous en conjure ! Si vous en avez le temps et l’opportunité, je vous serai gré de bien vouloir récupérer mon matériel à dessin ainsi que quelques outils au sous-sol dont voici la description... »

Et Typhon de dresser une liste hétéroclite, mais ainsi en était-il de la personnalité anxieuse de l’homme aux idées novatrices...
Avant que le Six de Carreau ne le quitte, le propriétaire spolié lui fit une ultime recommandation :

« Soyez discrets et évitez la confrontation car je crains les conséquences d’un affrontement sur mes recherches et mes biens. Il m’a fallu des années pour concevoir certains des mécanismes et objets que vous découvrirez à l’intérieur et je ne sais pas si je me remettrai de leur disparition… Bonne chance, je… Je vous attendrai à proximité des dragodindes ! »

Comment Almaric s'y prendrait-il pour accomplir la nouvelle mission qui venait de lui être confiée ?
avatar
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 656
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum