[Candidature] Grogeta, le retour de qui ?

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Candidature] Grogeta, le retour de qui ?

Message par Grogeta le Dim 1 Oct 2017 - 19:45

Le HRP d'abord...

Pour commencer, je tiens à dire que j'avais déjà posté ma candidature avant d'avoir essayé de monter une guilde RP background. Le projet n'a pas été abouti, mais qu'importe ! A l'heure actuelle, je suis dans une guilde qui ne me convient plus. L'alliance, la guilde... Je les trouve trop immatures pour que je m'y sente à mon aise. Ainsi donc, je prends mes précautions et je recherche une guilde RP où je pourrai m'exprimer, et ne pas avoir affaire à des "mdr" ou des messages qui se finissent par des <3 au lieu des points classiques.
Rapidement, je me présente IRL. Je m'appelle Kévin, j'ai 23 ans, originaire du Nord-Finistère. Je pratique la danse bretonne. Je le précise car c'est cette passion qui m'a donné envie de m'intéresser à l'historie en général, jeux vidéo compris. Le RP, c'est une forme de théâtre, activité que j'ai également pratiquée. Pour finir, je parlerai aussi des Télécoms, mon coeur de métier et une autre de mes passions. Bref.
Je reviens donc ici, avec une nouvelle candidature, meilleure que l'ancienne ? Je l'espère et je mettrai tout ce que j'ai pour vous rejoindre !

Le RP ensuite

Tic-tac-tic-tac-tic-tic… L’Horloge des Douze est déréglée. Rien de dramatique, le Dieu Xélor veille toujours sur sa création. En moins d’une seconde, elle repart. Tic-tac-tic-tac-tic-tac…
Qui je suis ? Je m’appelle Grogeta. A l’instar du Grand Chronomaître, à qui j’ai juré fidélité, je me suis attribué la mission de sauvegarder le temps. A ma manière bien sûr, et avec mes moyens. Je ne pourrai pas réparer le Futur, mais je peux au moins m’assurer que le Passé ne soit pas oublié de tous. Je me suis donc autoproclamé Gardien du Passé. Je me suis rendu compte bien trop tard de l’urgence… Mais aujourd’hui, je ferai en sorte que demain puisse être construit à partir d’hier. La vingt-cinquième heure est venue, il est temps de remettre les pendules à l’heure !

Ma mission a donc débuté en Octolliard de l’an 646. Je ne me rappelle plus quel jour c’était. Etait-ce un jour important ? Un anniversaire ? Un évènement ? Je ne sais plus. Et surtout, pourquoi ai-je commencé ma mission ce jour-là ? Je ne clame pas à une quelconque malédiction de mon Dieu, ni à une mauvaise beuverie. J’aimerais d’abord savoir quel jour c’était, ensuite, je chercherai ce qu’il s’est passé. Bien entendu, ma quête paraissait trop absurde pour être écoutée. J’ai donc décidé de m’entraîner, et de me faire connaître des Douziens. De service en service, je pus assez rapidement gagner la confiance des gens. Mais rapidement, un autre objectif s’est ajouté à mon objectif principal.

En effet, plus j’aidais les gens, et plus leur histoire m’intéressait. Un homme qui a perdu son enfant, une femme qui a perdu des outils… Tous avaient une histoire à raconter, mais peu les écoutaient. J’ai donc décidé d’écouter ces gens et de consigner ce que je pouvais, dans ma mémoire d’abord. Je préfère retenir avant d’écrire. Qui sait, peut-être ferais-je un document ! Mais d’abord, je dois maîtriser l’art de la calligraphie et de l’écriture.

Pendant mes nombreuses quêtes, je fus amené à intégrer des guildes, des groupes d’aventuriers à la hiérarchie symbolique. De guilde en guilde, je ressentais l’entraide, la volonté d’intégrer les novices. Mais je ressentais aussi un manque. En effet, les guildes que j’avais rejoint faisaient partie d’une alliance. Et dans cette alliance, mes requêtes, comme celles de beaucoup d’autres, étaient ignorées au profit des « plus reconnus ». Après avoir demandé une énième fois de l’aide, j’ai fini par leur tourner le dos. Ils avaient besoin de moi ? Eh bien soit, qu’ils se débrouillent.

Ma quête principale était semée d’embûches. J’avais finalement intégré une guilde qui me plaisait. Mais de nombreux clones étaient présents. Un semblant de population sûrement. Mais les semblants, les illusions m’écœuraient de plus en plus. Je décidai donc de rechercher une autre guilde qui pourrait correspondre plus en détail à mes envies. J’entendis alors parler de La Main du Valet Noir. La personne qui m’en avait parlé se nommait Chelguir. Chelguir était le fils d’un garde d’Amakna, et également chroniqueur. Un jour, après l’avoir aidé à vaincre des pious trop agressifs, il m’invita chez lui.

       - Quel combat ! On aurait presque dit que c’était trop facile… dit-il, inquiet
       - Oh, vous savez, tous les ennemis sont redoutables ! Mais merci du compliment.
       - J’ai l’impression que ces quelques kamas ne sont pas une récompense suffisante. Laissez-moi répondre à vos interrogations.
       - Eh bien… Merci une nouvelle fois. Déjà, j’aimerais savoir si vous savez ce qu’il s’est passé en Octolliard de l’an 646. J’ai commencé mon périple ce jour-là. Mon objectif était d’enregistrer ce que les Douziens me disent, afin de conserver la mémoire des anciens. Je ne sais plus quel jour c’était et j’aimerais le savoir…
       - En Octolliard de l’an 646 hein… Laisez-moi regarder dans mes archives.
       - Vous êtes chroniqueur ?
       - Oui ! On me nomme Chelguir le Collecteur. J’enregistre tout ce que les gens daignent me raconter. Je peux donc connaître les coutumes des Douziens. Mais également, j’enregistre les dates importantes ! En Octolliard de l’an 646, il y a eu plusieurs choses. La nouvelle attaque d’Halouine, plusieurs mariages, plusieurs enterrements, des festivals et des festivités, la prière du nouveau mois… Rien ne vous fait écho ?
       - Non rien… Eh bien soit, je vous remercie de votre aide ! Je continuerai à chercher.
       - Attendez ! Une autre question. J’ai horreur de rester sur un échec.
       - Très bien. J’ai entendu parler d’une guilde d’aventuriers, qui respectaient les Douziens. La Main du Valet Noir, vous connaissez ?
       - Je les connais, oui. Mon père m'en a parlé, avant que je n'entame mon collectage. On dit qu'ils sont très prudents dans leurs manières de faire. Ils agissent en contradiction avec les lois Amaknéennes. La garde royale les avait dans le collimateur. Ils détiennent certainement des secrets ! Certes, ce sont des secrets volés, mais ils te permettront d'en consigner beaucoup plus sur les Douziens.
       - Merci pour ces informations ! Je les garde en mémoire et je pars les rejoindre.
       - Très bien. Ravi d’avoir pu vous aider ! Quand vous quitterez le village, descendez vers le Sud. Dans la Millifutaie, vous trouverez une maison visiblement abandonnée. En réalité, un ermite y vit. Je l’ai rencontré lors de mon périple et il connaît beaucoup de choses. Demandez-lui au sujet de votre jour inconnu !


J’en pris bonne note, et je fis route vers la Millifutaie. En chemin, je tombe sur ladite maison. En effet, un vieillard semblait s’activer à l’intérieur.

       - S, S… Simbadas, Simple… Ça aussi, ça aussi… Tout est là ! Dans la section G il manque quelque chose. Il ne me manque plus qu’à rajouter le nom de Grogeta !
       - De quoi ?! criai-je, surpris
       - « Bonjour vieil homme, comment vous appelez-vous ? Je m’appelle Grogeta ! » Et moi, jeune homme, je me nomme Soilbib. Je suis chroniqueur et je connais beaucoup de choses au sujet du Monde des Douze. Demande-moi, poliment, et je te répondrai, rapidement.
       - Déjà, comment connaissez-vous mon nom ?
       - Oh tu sais, je suis un disciple de Xélor fort apprécié de sa personne. Il me parle assez souvent à vrai dire. Des rêves de vieux fou, hahaha !
       - Très bien… Et le Dieu Xélor vous a-t-il appris des choses à mon sujet ? Comme le jour où j’ai commencé ma mission ?
       - Oui, il m’en a parlé. Et ce jour n’est vraiment pas important. En effet, tu cherches à être chroniqueur ? Pour quelqu’un de ton âge, c’est surprenant. Mais flatteur ! Alors laisse-moi te dire la règle d'or des chroniqueurs. Un chroniqueur ne doit pas connaître son histoire personnelle, mais celle des autres, avant tout. Pour être plus clair, consigne tout ce que tu peux sur les gens que tu croises et alors là, le Dieu Xélor te révèlera des informations sur ton passé.
       - Merci bien Soilbib ! Je vous suis reconnaissant et…
       - La Main du Valet Noir est vicieuse, comme tu as pu l'entendre de Chelguir. Ils ne sont pas "bons" moralement parlant. Mais ils connaissent beaucoup de choses sur beaucoup de gens. Essaie de les rejoindre, et tu pourras te rapprocher de ta requête !
       - Ah… Eh bien merci !


Rassuré, je repris ma route. Avant de chercher à contacter La Main, je décidai de passer à Bonta. J'ai le sentiment d'avoir connu cette cité depuis toujours. Mes parents ? Mes amis ? Je ne sais vraiment plus rien. A croire que ma mission est vraiment devenu le point d'orgue de ma vie. A Bonta, je trouverai sûrement des indices.
       - Grogeta ! Ca fait longtemps !
       - Oui, j'imagine...

La voix ne m'était pas familière, pas plus que l'origine de cette voix. Une Xélor se trouvait devant moi, avec un insigne d'Ordre.
       - Je suis Greter ! Tu ne te rappelles pas de moi ? On était amis d'enfance !
Me voilà confronté à mon passé lointain... Décidément.
       - Bonjour Greter. Excusez-moi, ou excuse-moi ? Je ne sais vraiment plus ce qu'il s'est passé avant une certaine date...
       - Triste, dis donc... Je pense que la bénédiction de Jiva pourra t'aider ! Tu sais à quel Ordre je suis affilié ?
       - Les Ordres ? Les Ordres d'Alignement ? Non, je ne sais pas à quel Ordre tu es affiliée.
       - Je suis membre de l'Ordre de l'Esprit Salvateur ! Comme son nom l'indique, il s'agit de guérir et de sauver certaines personnes. Peut-être que tu pourrais l'intégrer ! Tu pourras être guéri de ton amnésie, sûrement.


J'étais sceptique, bien sûr. Mais après tout, si le Dieu Xélor ne me guérit pas, peut-être que Jiva pourrait le faire ? Il faudrait d'abord que je fasse mes preuves.

       - Avec plaisir ! Que faut-il faire ?
       - D'abord, il faut qu'on rattrape le temps perdu !


Greter m'emmena à la Taverne du Feubuk. Autour d'un repas et d'une bière (d'une tournée plus exactement), elle décida de me parler de ses supérieurs. Lorsque j'évoquai La Main, elle me dit aussitôt de rester prudent, comme tout le monde. Elle me dit aussi que ce serait un bon moyen de les approcher et d'en savoir plus sur eux. Je pourrais aussi aider d'autres personnes, donc autant d'histoires à consigner. En somme, tout était profitable. J'acceptai de me présenter devant son maître, Laudgut, afin de me faire accepter.

Au début, il fallait transmettre du courrier. Une fois qu'ils ont constaté que j'étais honnête lors de mes courses, ils ont décidé de me faire affronter des Brâkmariens. Lorsque j'avais prouvé ma dévotion envers la cité Bontarienne, j'ai pu résoudre des conflits indépendants. Après avoir battu quelques bandits, j'ai posé la question fatidique.

       - Dites-moi maître Laudgut. J'aurais une requête à soumettre.
       - Je t'écoute Grogeta.
       - Serait-il possible d'infiltrer la Main du Valet Noir ?
       - ... Je pense, oui. Tu es le premier à me demander ça.
Son ton grave m'obligea presque à me justifier.
       - En vérité, j'ai besoin d'écrire les histoires de tout le monde, afin que le Passé soit préservé. J'aimerais devenir chroniqueur, ça me permettrait de...
       - Tu peux faire ce que tu veux pendant tes missions. Tu n'es pas encore assez qualifié pour exécuter des missions urgentes, mais quand tu te sentiras prêt, tu me feras signe !


Je remerciai mon maître d'Ordre et partis vers ma prochaine destination. En chemin, j'allais certainement croiser des membres de la Main du Valet Noir. A moi de les distinguer et de les rejoindre. J'ai bien conscience qu'il est plus aisé de faire passer un Craqueleur par le chas d'une aiguille que de repérer ces personnes-là. Mais je dois le faire. Pour moi, et pour les Douziens.

Si je m’en tiens à ce que Soilbib a dit, je dois consigner l’histoire des Douziens avant de connaître la mienne. Je suis certain que la Main du Valet Noir pourra m’aider dans cet objectif. De gré ou de force, je trouverai les secrets qu'ils gardent si prudemment et je les consignerai. Les révélerai-je à mon maître ? Les garderai-je pour moi ? Je ne sais pas encore. Le Futur est trop incertain !


Dernière édition par Grogeta le Dim 1 Oct 2017 - 23:27, édité 1 fois
avatar
Grogeta

Messages : 7
Date d'inscription : 13/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Grogeta, le retour de qui ?

Message par Kalirr le Dim 1 Oct 2017 - 21:34

Eh bien, Re-Bonjour !

Je suis désolé que ton projet de guilde n'est pas été jusqu'au bout, mais je suis ravi de te voir candidater chez nous ! 
Alors, pour faire court : ta candidature est parfaite sur de nombreux points à l'exception d'un, ce qui est dit sur la Main du Valet Noir. Je prends quelques exemples.

Grogeta a écrit:Quoi qu’il en soit, la Main du Valet Noir a une grande bibliothèque, de nombreuses archives sur leur histoire commune. Les membres peuvent connaître l’histoire de leur voisin de dortoir. Transparence importante !

La Main est une organisation criminelle qui garde son anonymat. Alors, si un milicien d'Amakna nous connais au point de savoir où sont rangés nos livres et nos sous-vêtements, on risque de fermer boutique rapidement.

Grogeta a écrit:La Main du Valet Noir est très accueillante
Grogeta a écrit: J’ai entendu parler d’une guilde d’aventuriers, qui respectaient les Douziens. La Main du Valet Noir
Grogeta a écrit: Ils sont volontaires et bienveillants, n’aie crainte !

Voleurs, tricheurs, menteurs, assassins, escrocs, arnaqueurs, etc. Avouons qu'on a vu plus « accueillants » et plus « respectueux ».
Grogeta a écrit:J’arrivais bientôt devant le hall de guilde de la Main du Valet Noir.

Là, pareil. Il n'y a pas un panneau lumineux au-dessus de notre QG avec écrit « Ici vit le Valet Noir et ses gentils copains ».
Grogeta a écrit: j’ai souvent eu affaire à eux et à nombre de leurs membres.

Là, ça ne peut pas marcher du tout. Nous avons notre BG et ton personnage a le sien. Mais pour faire cohabiter les deux, l'idéal est d'avoir l'accord des deux parties (mais peut-être as-tu demandé à quelqu'un de chez nous et que je ne suis pas au courant, auquel cas, mea culpa). Mais, tu ne peux pas te permettre de dire que ton personnage connais très bien les nôtres ou même d'autres membres de l'organisation. Ça pourrait créer de conflits ou des incohérences entre les histoires et BG de chacun.

Bref, en résumé, une très bonne candidature mais je pense que tout ce qui concerne la Main est à modifier pour que nous restions une organisation, plus ou moins, secrète.


avatar
Kalirr
10♣
10♣

Messages : 212
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Grogeta, le retour de qui ?

Message par Arlène Kwinzel le Dim 1 Oct 2017 - 21:58

Comme nous te l'écrivions le 15 juin dernier et comme Kalirr vient de le refaire :
Arlène Kwinzel a écrit:
nous ne sommes PAS des "bonnes personnes".

Lors de la lecture de l'introduction de ton récit, je pensais que tu allais nous raconter l'histoire d'un disciple de Xélor qui aurait pour but de voler du temps, mais il s'est avéré qu'il s'agissait plutôt de compiler des anecdotes et des évènements.

En quoi un tel profil pourrait-il être profitable à une organisation criminelle, selon toi ?
avatar
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 553
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Grogeta, le retour de qui ?

Message par Grogeta le Dim 1 Oct 2017 - 22:49

Merci pour les retours, je vais effectivement changer mon récit !

Par contre, juste une question, est-ce qu'il serait plausible de dire que je suis un espion à la solde d'une organisation quelconque ? Ca permettrait de rejoindre l'idée d'Arlène Kwinzel, ça vient de me donner une idée de scénario.

EDIT : Je précise aussi que j'ai supprimé la partie qui concernait les membres. J'ai voulu tenter de prendre des risques en intégrant des paroles (que je pensais anodines) à mon récit. Mais de toute façon oui, ça paraissait trop incohérent avec l'idée d'une organisation secrète.


Dernière édition par Grogeta le Dim 1 Oct 2017 - 23:29, édité 1 fois
avatar
Grogeta

Messages : 7
Date d'inscription : 13/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Grogeta, le retour de qui ?

Message par Arlène Kwinzel le Dim 1 Oct 2017 - 22:53

Lance-toi, nous verrons bien ce que tu pondras !
avatar
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 553
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Grogeta, le retour de qui ?

Message par Grogeta le Jeu 5 Oct 2017 - 18:19

Candidature faite sur un coup de tête, donc pas valable ! Je vous ai fait perdre votre temps, je m'en excuse.

Si vous pouviez supprimer toute trace de mon passage (mes 2 candidatures du coup), ce serait cool, surtout pour vous !
avatar
Grogeta

Messages : 7
Date d'inscription : 13/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Grogeta, le retour de qui ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum