Candidature : Nohkawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Candidature : Nohkawa

Message par Noh le Mer 12 Juil - 1:04

C'est la fin d'après-midi. Le soleil s'approche tranquillement de l'horizon tandis que les ombres s'allongent sur les pavés du port de Madrestam.


Introduction



Deux grands hommes vêtus de guenilles discutent dans le fond de la taverne. On ne sait pas trop ce qu'ils racontent, non pas parce qu'ils chuchotent mais parce qu'on s'en fiche un peu. Ils boivent deux grandes chopes d'un breuvage brunâtre dont on se fiche tout autant. Probablement de la bière. Ils sont assis sur ces hauts tabourets inconfortables de taverne, ceux à trois pieds, en bois, qui menacent de basculer à tout moment. Ils sont dans un coin de la pièce mal éclairé (peut-être par choix, d'ailleurs). Mais tout ça ne nous intéresse pas vraiment. Ce qui nous intéresse c'est l'homme - à vrai dire, l'écaflip - qu'ils fixent depuis vingt bonnes minutes. Il est assis à l'autre bout de la salle, au bar, et semble examiner le fond de son verre, vide. Lui n'est pas mieux vêtu que nos deux hommes du fond de la taverne : sa cape est sale et tâchée de boue par endroits. On devine qu'elle devait être bleue, avant. Avant quand ? Un mois ? Six ? Difficile à dire. Le chapeau, un vieux bicorne froissé et aussi crasseux que la cape, est posé à côté de son propriétaire.
Cependant, malgré les apparences, l'écaflip semble disposer d'un budget à l'opposé de son accoutrement, puisqu'il en est au moins à son dixième verre - les deux hommes ont compté. La serveuse est justement en train de lui servir son onzième.


Nohkawa et la femme du propriétaire

« Un dern- *HIPS* dernier verre, articula-t-il, un bras appuyé sur le bar, l'autre tendu en direction de la serveuse.

- Non, répondit-elle, t'as trop bu. C'est tous les jours la même chose, tu viens, t't'enfiles douze ou quinze chopes pis tu tombes par terre et mon mari vient t'ramasser à la fermeture pour te foutre dehors.

- Cépaunechop' c'un verre », souffla Nohkawa, tout bas, se croyant malin. Un vague sourire se dessina sur ses lèvres et il pensa qu'il en avait sorti une bien bonne. Ses paupières se fermaient toutes seules.

« J'ai rien compris, lança la serveuse. Et puis de toute façon, d'où tu sors tous ces kamas ? J'ai jamais vu de client aussi riche et aussi mal fringué que toi. »

Noh sourit de plus belle. Sa tête commençait à lui faire atrocement mal cependant, et il sentait les souvenirs affluer à nouveau. Son sourire s'effaça. Il lui fallait ce foutu verre. Si elle le lui refusait il allait encore revivre l'accident. Le naufrage. Cette foutue planche.
Il leva les yeux vers la serveuse dans une vaine tentative, mais n'eut même pas le temps de prononcer les mots. Trop tard.


La clef d'or



Jouillet 646


Des mois avant la taverne, alors que la Compagnie n'était déjà plus d'actualité, Nohkawa avait prit la décision de récupérer un bien précieux et sentimental lui ayant appartenu, fut un temps - une clef. Une clef simple, dont la serrure avait probablement disparu de ce monde depuis bien longtemps. Une clef qui gisait au fond de l'océan bordant la côte Est du continent, là où, un jour, un navire gigantesque et glorieux avait été envoyé par le fond.

Noh savait très bien que son pari était risqué, mais c'était la seule chose qui restait de la Compagnie. Il avait loué les services de sept bons marins et leur bâteau, ainsi que deux ingénieurs steamer et du matériel de plongée. Ils avaient gardé le cap quelques jours selon ses ordres, puis à la position indiquée, avaient jeté l'ancre. Noh avait ensuite équipé une des tenues de plongée et s'était attaché un tonneau au bras, avant de couler jusqu'au fond grâce au poids ajouté. Il avait fouillé l'épave, retrouvé la clef perdue, et était remonté sans dommage comme l'avaient prévu les calculs des deux steamers.
A l'instant même où Noh était remonté à bord du bâteau, le pont s'était mis à vibrer et l'une des planches avait sauté sans prévenir, laissant un trou béant à la place. Le bâtiment avait lentement sombré dans les abysses, sans que l'affolement puis la terreur de ses passagers ne parviennent à les sauver.

Et Nohkawa savait qu'en amenant la clef à bord, la malédiction frapperait à nouveau. Il le savait. Mais c'était la dernière des reliques de l'illustre Compagnie des Zinde, non ? Neuf hommes moururent en mer ce jour-là. Nohkawa parvint à rejoindre le continent à la rame, à bout de force, dans une barque si petite qu'elle ne pouvait supporter le poids que d'une seule personne. Il l'avait faite charger à bord du navire, au port, et un des deux steamers s'étaient même silencieusement demandé pourquoi l'embarcation ne comportait que 22 planches.


« Hé... réveille-toi ! Je savais que t'allais me faire ce coup. Allez houste, dégage de mon établissement. »
La serveuse le secoua encore quelques instants avant qu'il ne reprenne enfin ses esprits. Les idées pas très claires, il rassembla ses forces et se leva. Il avait dû rester inconscient un bon moment, car le soleil était si bas maintenant qu'il engloutissait la taverne de lumière par ses fenêtres orientées ouest. Alors que Nohkawa s'apprêtait à tituber jusqu'à la sortie, son regard accrocha une des bouteilles d'alcool posée sur l'étagère derrière le bar, parmi les autres. L'étiquette, familière, portait l'inscription suivante :

Vin de Sette - 632



« La bouteille, donne-la moi, dit-il à la serveuse en pointant le vin sur l'étagère.

- Pas question. J't'ai dit d'dégager, j'ai pas envie qu'tu salope mon sol en vomissant partout. »

Nohkawa fouilla sous sa cape crasseuse et sorti une lourde bourse de kamas qu'il posa sur le bar. Les deux hommes du fond regardaient attentivement la scène.

« Doit y avoir dix mille ou vingt mille kamas, annonça-t-il. La bouteille maintenant. »

La bourse disparu aussitôt et une bouteille de Vin de Sette année 632 vint la remplacer. Noh l'ouvrit huma le goulot. Impossible, pensa-t-il. Il versa quelques goûtes dans un verre propre, qu'il porta à ses lèvres.

« C'est pas du vin de Sette, ça », murmura-t-il plus pour lui-même que pour la serveuse, qui de toute façon était occupée à compter sa nouvelle fortune.

Il sortit de la taverne, soudain bien plus lucide que quelques instants auparavant. Deux hommes le suivirent.


La situation avec les deux malfrats



« Hep toi là, lança un homme derrière Nohkawa. File-moi tes kamas.

- Ouais, lança l'autre, on t'a vu donner tout c'fric à M'dame Yolanda. J'parie qu't'à encore plus pour nous, pas vrai ? »

Nohkawa se retourna lentement, encore éméché. Les deux hommes - des roublards probablement - étaient du genre baraqué. L'un des deux tenait un énorme couteau de boucher. Nullement impressionné, Nohkawa avait d'autres projets en tête. Levant la bouteille de contrebande, il dit :

« Si vous me dites qui vend ce vin à Madame Yolanda, je vous donnerai plus de kamas que vous ne pouvez vous imaginer. »

Les deux échangèrent un bref regard, et celui à l'énorme couteau rangea son arme.

« Tu veux savoir qui vend le vin et tu nous donnes des kamas ? essaya l'un.

- Oui. Il fouilla ses poches un instant puis sorti une autre bourse de kamas, trois fois plus grosse que la précédente. Alors ? s'impatienta-t-il.

- C'sont pas des gens bien. M'dame Yolanda l'sait pas mais ils s'font appeler la Main du Valet Noir. J'crois. »


/RP







Pfiouh. C'était plus long que ce que je pensais.
SALUT LA COMPAGNIE ! J'espère que vous avez apprécié ce RP autant que j'ai apprécié me remettre dans le bain en l'écrivant. Je suis un peu rouillé mais j'ai fait de mon mieux.

Enfin, assez parlé, passons au vif du sujet. Comme vous pouvez le constater, je candidate chez vous après tous ces mois sans interaction avec la guilde. C'est quelque chose que je souhaitais faire depuis plusieurs semaines déjà. Voici donc la partie suivante de ma candidature.



HRP


La plupart d'entre vous me connaissent, mais comme je ne suis pas au courant des membres actuels de la guilde, je préfère me présenter en bonne et due forme.

Brève présentation IRL et IG
Je m'appelle Lucas, je suis étudiant et je termine ma licence d'informatique en fin d'année 2017. J'ai joué à Dofus pendant presque 9 ans sans interruption, et j'ai fait partie de deux groupements RP, qui sont la Compagnie des Zindes et la Main du Valet Noir. Malheureusement, à la fin de l'automne 2016 j'ai fait ce qu'on pourrait appeler un burn out de Dofus, et j'ai peu à peu cessé de jouer. Pour cette raison ainsi que d'autres, plus personnelles, j'ai dû quitter la Main en janvier.

Motivations
Si je suis ici c'est pour pouvoir pratiquer le role play dans un environnement qui me plait. J'ai cessé toute autre activité sur Dofus car elles ne m'intéressent plus, et je les réserve pour d'autres jeux. Je suis donc sur Agride uniquement pour pratiquer le RP avec vous et avec le serveur.
J'ai du temps : je suis là régulièrement le soir en semaine et les week-ends.
J'ai hâte de pouvoir jouer mon personnage, Nohkawa, dans un contexte différent de celui d'où il vient. Comme vous avez pu le lire, mon personnage a "basculé du côté obscur", si je puis dire, depuis la dissolution de la Compagnie. Il a pris un coup de vieux, et est même allé jusqu'à sacrifier la vie d'innocents pour récupérer un artefact sans autre valeur qu'une valeur sentimentale. Il a un problème avec l'alcool, qui lui permet d'oublier l'acte terrible qu'il a commis. Du potentiel, donc.

Ce que je peux apporter à la Main et ce que la Main peut m'apporter
Nohkawa faisait partie de la Compagnie des Zindes, ce qui fait de lui un marin. D'un point de vue RP, je peux donc étendre les exportations de marchandises à des territoires d'outre-mer (ou y participer si elles existent déjà). Nohkawa dispose également d'un large capital RP parlant et HRP parlant (une maison, par exemple). Noh possède également de nombreuses relations développées lorsqu'il était Recruteur pour le compte de la Compagnie, relations qui pourront être exploitées par les autres membres de la Main.

On en vient au lien entre le Valet et Noh, que j'ai délibérément laissé vague à la fin du RP. Lors de la rencontre prochaine entre la Main et Noh (si elle se produit), ce dernier sera probablement curieux quant à la vente de vin de Sette de contrebande. Son objectif, qui n'est pas révélé dans le RP, est de reformer un équipage et d'acquérir un bâtiment digne de ce nom, afin de naviguer les mers en tant que capitaine sans peur de la malédiction (pensez Jack Sparrow dans La Malédiction du Black Pearl). Pour cela, comme pour tout, il a besoin d'argent, qu'il pourra gagner malhonnêtement auprès du Valet.

Note
Le principe de non-immixtion est respecté au niveau de la vente du faux vin de Sette, j'ai obtenu l'aval de Sam-Killeen avant de l'incorporer au RP.


Voilà voilà, je pense avoir fait le tour. Je suis bien évidemment disponible pour répondre à vos questions. Merci !

Noh
avatar
Noh

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nohkawa

Message par Scriabine le Mer 12 Juil - 18:31

Salut Noh !

C'est un véritable plaisir que de te voir postuler chez la Main du Valet Noir, je ne m'attendais pas à ton retour et c'est une bien agréable surprise que de découvrir ta candidature.

Nous avions déjà ancré les liens entre la Compagnie des Zindes et la Main, bien que la relation entre les deux organisations fut de courte durée, et laissa un souvenir amère des deux côtés...  Mais le fait de lier les deux univers par le biais de Nohkawa amène nécessairement une profondeur plus concrète à tout ceci. Je vois aussi ça comme l'occasion de faire resurgir quelques autres tenants et aboutissants de la Compagnie des Zindes aux oreilles de la Main du Valet Noir.

Nous n'avions pas acté la fin de la Compagnie, RP parlant, et c'est donc bien que tu sois resté plutôt flou à ce sujet-là. L'utilisation de la malédiction de la 23ème planche est par contre discutable dans le cadre de ton RP, mais ça peut passer. Tu aurai dû me prévenir au préalable que tu comptais utiliser ces éléments.

Concernant le BG de Nohkawa, il est plutôt intéressant, il me fait tout de suite penser à James Norrington, commodore déchu, sans trop de but, autre que celui de boire son capital. Et le lien concret, constitué du Vin de Sette est naturellement bien trouvé, il te conduira assez certainement vers Scriabine, ou au minimum la Taverne du Lépreux Chauve.

Ayant passé plusieurs années à faire du RP avec toi, et ayant toi-même contribué à la création de la Main du Valet Noir, je ne peux qu'être pour que tu nous rejoignes à nouveau.


avatar
Scriabine
D♥
D♥

Messages : 295
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nohkawa

Message par Emyn Muil le Mer 12 Juil - 22:22

Quelle surprise de te voir postuler ici !

Je n'ai pas grand-chose à redire quant à ta candidature, et Scriabine a pu souligner l'intérêt que suppose une mise en lien plus approfondie du BG de la Main et de la Compagnie des Zindes.

Pour le reste, je suis pour ton retour parmi nous.
avatar
Emyn Muil
R♥
R♥

Messages : 613
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nohkawa

Message par Sam Killeen le Mer 12 Juil - 23:59

Bon beh Sib m'a devancé !

Très heureux que tu repostule et j'aime ton lien avec la Main, là c'est le Noh que j'aime ! Je suis totalement pour, en plus ça ouvre notre BG c'est beau ça !
avatar
Sam Killeen
R♣
R♣

Messages : 108
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nohkawa

Message par Noh le Jeu 13 Juil - 0:19

Wow ! Que dire, à par vous remercier pour cet accueil sur le forum !

Scriabine a écrit:L'utilisation de la malédiction de la 23ème planche est par contre discutable dans le cadre de ton RP, mais ça peut passer.
Oui, c'est ce que je me suis dit après coup. J'étais tellement occupé à rendre le lien Valet-Noh plausible tout en utilisant le facteur Compagnie des Zindes que j'ai un peu oublié de réfléchir à la 23e planche à deux fois.

Scriabine a écrit:Je vois aussi ça comme l'occasion de faire resurgir quelques autres tenants et aboutissants de la Compagnie des Zindes aux oreilles de la Main du Valet Noir.
Je n'avais pas pensé à ça ! Bon, j'ai bien les lancé les dés on dirait. Je me creusais la tête pour trouver un background original et puis l'idée de réintroduire Nohkawa m'est tombée dessus. Et comme le lien existant entre les deux organisations était assez ouvert, je m'y suis glissé.

Scriabine a écrit:il me fait tout de suite penser à James Norrington
En plein dans le mille. J'ai revu le deuxième opus de Pirates des Caraïbes récemment, et j'avoue avoir pensé au Commodore en décrivant Noh. On verra quelle direction je lui ferai prendre, probablement pas celle de l'honnêteté.

Encore une fois, merci pour vos réponses qui me font réellement plaisir. J'appréhendais un peu vos réactions, et lire qu'elles sont positives... Eh bien c'est plutôt cool.
avatar
Noh

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nohkawa

Message par Arlène Kwinzel le Jeu 13 Juil - 0:45

Face émergée de l'iceberg Noh : les autres sont ravis et, effectivement, ça (se) présente bien. La forme est chouette et en phase avec ce que l'on attend d'un intéressé.

Face immergée de l'iceberg Noh (ce dont il n'est question à aucun moment) : comptes-tu adopter un comportement plus ''mature'' que celui auquel tu as pu habituer les membres de la Main qui t'ont connu ? Es-tu certain que ce regain soudain d'intérêt pour le RP et la Main n'est pas que saisonnier ? Peut-on compter sur et avec toi (tu ne nous y a pas vraiment habitués par le passé, malgré le nombre faramineux de ''secondes chances'' dont tu as pu bénéficier) ?
avatar
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 430
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nohkawa

Message par Noh le Jeu 13 Juil - 20:49

Arlène a écrit: effectivement, ça (se) présente bien. La forme est chouette et en phase avec ce que l'on attend d'un intéressé.
Merci

Arlène a écrit:comptes-tu adopter un comportement plus ''mature''
Oui

Arlène a écrit:(ce dont il n'est question à aucun moment)
Désolé, j'ai pensé qu'il valait mieux se concentrer sur la candidature plutôt que de discuter d'un problème vieux de six mois

Arlène a écrit:Es-tu certain que ce regain soudain d'intérêt pour le RP et la Main n'est pas que saisonnier ?
Absolument.

Arlène a écrit:tu ne nous y a pas vraiment habitués par le passé, malgré le nombre faramineux de ''secondes chances'' dont tu as pu bénéficier
Je... Mais tu... Ce que je veux dire c'est que...
https://giphy.com/gifs/reactiongifs-mrw-uB6rsQFg5yPzW/tile

Je sais que tu as un problème avec moi, c'est pas nouveau. Je suis également conscient du fait que j'ai réduit les relations que j'avais avec les membres de la Main, et notamment avec Sib, à zéro, ou tout au plus à une entente cordiale. Ça, c'est pour ma pomme (et je l'ai mérité). Il me faudra du temps pour reconstruire et regagner leur confiance à tous, mais j'y arriverai. Je sais qu'ils savent que je vaux plus que ça. Mais toi Narhuit, oh toi, toi tu peux penser ce que tu veux.

/thread
avatar
Noh

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nohkawa

Message par Le Valet Noir le Dim 16 Juil - 10:08



avatar
Le Valet Noir

Messages : 88
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum