[Quête Majeure] Le Jugement

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle pierre décidez-vous de jeter dans la jarre ?

40% 40% 
[ 4 ]
60% 60% 
[ 6 ]
 
Total des votes : 10

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Kalirr le Sam 10 Juin 2017 - 15:30

Kalirr n’avait pas changé de position. Il respirait calmement et restait silencieux, même à la mention de son nom par Aurore. Voyant que l’atmosphère était un peu moins orageuse, en grande partie grâce à l’intervention de Scriabine et de Sakopi, il décida de reprendre la parole.

« Traître. C’est le seul mot qui vous vient à l’esprit quand vous voyez cet homme ? Est-ce parce qu’il en est un ou parce que vous voulez vous convaincre que vous êtes des personnes honorables ? Dans tous les cas, vous serez déçu. Car nous ne sommes ni honorable ni respectable. Sinon, nous ne serions pas là. Menteurs, voleurs, assassins, escrocs, nous sommes tous des traîtres d’une certaine manière. Des traîtres qui ne jurent fidélité qu’à eux-mêmes par le biais de cette organisation qu’est la Main. Mais, à cette époque, en 624, peut-on dire que la Main existait encore ? Le trésor disparut, la milice à ses trousses, des agents qui fuient et des dirigeants qui se cachent. Non, à cette époque-là, la Main n’existait déjà plus. Il n’y avait donc personne à trahir. Il n’y avait qu’à survivre. »

Kalirr ferma les yeux et prit une profonde inspiration. Tu pouvais pas la fermer espèce d’abruti, pensa-t-il. Tu veux de faire tuer avec lui ? Bon, trop tard. Les cartes sont jouées. Il rouvrit les yeux et reprit la parole.

« J’aurais tout de même quelques dernières questions. Savez-vous comment l’Arche est entrée en possession du Valet ? Ou connaissez-vous son origine ? »

Il laissa le temps à Léon de répondre puis enchaîna sur une dernière question.

« Voici mon dernier atout. Une ultime interrogation. S’il y avait une chose à refaire, quelque chose à modifier entre cette nuit de 624 et aujourd’hui, qu’est-ce que ça serait ? »

Kalirr
10♣
10♣

Messages : 189
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Rasleur Chaos le Sam 10 Juin 2017 - 16:10

Aurore retourna s'adosser au mur, croisant les bras.

< Parle pour toi Kalirr. Je met l'honneur au dessus de tout et j'ai mit ma loyauté envers la Main. La seule chose qu'on pourrait me reprocher c'est de faire fuir les clients. Dit-elle en semblant sourire. On parle pas d'un ancien membre lambda Kalirr. Mais d'un Carreau et relativement bien gradé. Alors, certes, comme tu le dis, les dirigeants se cachaient. Et bien justement c'est dans ces moments que la loyauté est totalement mise à l'épreuve. Si tu es loyal envers l'organisation, tu y restes. Tu n'agis pas contre elle. Mais bon c'est peut-être moi le problème qui sait. Après tout j'accorde peut-être trop d'importance à la loyauté et à l'honneur. Mais je rappel qu'on ne parle pas d'un vulgaire voleur... C'était un membre du Carreau. Je sais pas mais cela me parait de bon sens que la loyauté aille de pair avec les défenseurs. Mais bon chacun sa conception.>

Elle laissa le silence revenir, se contentant de fermer ses yeux, délivrant enfin Léon de son regard inquisiteur.
avatar
Rasleur Chaos
5♦
5♦

Messages : 22
Date d'inscription : 11/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Léon Rouget le Dim 11 Juin 2017 - 0:08

« J’aurais tout de même quelques dernières questions. Savez-vous comment l’Arche est entrée en possession du Valet ? Ou connaissez-vous son origine ? »

« Absolument pas, d'ailleurs nous l'avons nommé « Arche » car nous savions qu'un objet aux dimensions similaire et au mystère équivalent faisait partie de la collection du Valet, mais... il est possible qu'il s'agisse d'un autre artefact. Il faudra le demander à votre souv... votre Valet.  »

« Voici mon dernier atout. Une ultime interrogation. S’il y avait une chose à refaire, quelque chose à modifier entre cette nuit de 624 et aujourd’hui, qu’est-ce que ça serait ? »

« Il est très difficile de vous répondre. L'Arche a été à la fois le déclencheur de plusieurs tragédie, mais également l'incubateur de mes idées et du bien-être de Silo pendant ces vingt dernière années. Que se serait-il passé si j'avais poursuivi ma carrière dans la Main ? Aurai-je encore dû aller contre ma propre morale et défendre des personnes qui ne méritaient pas de l'être ? Me serait-je assagi dans mes idéaux révolutionnaires ? Aurai-je tué plus d'hommes que je n'ai de doigts sur mes mains ? Qui sait... Personne. Je serai un autre homme qu'aujourd'hui, c'est certain, si j'avais fait en sorte de ne pas tomber sur l'Arche. Mais alors qui aurait dû en supporter le poids ? Quelqu'un comme Martoff ? Hum... Peut-être aurait-il fallut la détruire alors... ou la sceller dans un coffre. »
avatar
Léon Rouget
x8♦
x8♦

Messages : 10
Date d'inscription : 30/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Arlène Kwinzel le Dim 11 Juin 2017 - 17:39

Le carillon métallique d'une nuée de grelots brillants se fit entendre alors que l'objet de l'attention des membres de la Main du Valet Noir achevait sa phrase.

« Blablablableuh. C'est bien beau, mon biquet, mais z'on en oublie l'essence-ciel, cette voûte qui obscurcit l'horizon et les oripeaux d'un p'tit nombre de zoziaux, à savoir... A savoir comment qu'tu t'servais de cet archi-archer caché pas haché. Cette arche, là... Comment te mettais-tu les marchands du coin dans la poche avec son aide ? D'quelle façon les locaux ont-ils pu crouler sous l'or ? Ou rouler sur l'or ? Quel était l'truc, l'astuce, le déclic ? »

L'arlequine venant de prendre la parole et s'apprêtant à la céder pointait d'un index ganté les rumeurs qui les avaient lancés, elle et ses acolytes, sur les traces du vieux Léon. Arlène comprenait vite, à condition qu'on lui explique longtemps. Mais elle savait aussi expliquer vite, pour peu que l'on comprenne longtemps. Ou bien encore... Bref, l'acrobate semblait avoir une idée en tête. Pas forcément fameuse, d'ailleurs, comme idée, mais une idée tout de même. Et vous savez c'qu'on dit sur les idées, les non-dits et les regrets. A moins que vous n'en sachiez rien ? Dans ce cas, ce n'est pas à moi de vous l'apprendre. Renseignez-vous, bon sang, et cessez de me faire digresser. Ces lecteurs sont d'un culot...
avatar
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 516
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Léon Rouget le Dim 11 Juin 2017 - 19:13

« Blablablableuh. C'est bien beau, mon biquet, mais z'on en oublie l'essence-ciel, cette voûte qui obscurcit l'horizon et les oripeaux d'un p'tit nombre de zoziaux, à savoir... A savoir comment qu'tu t'servais de cet archi-archer caché pas haché. Cette arche, là... Comment te mettais-tu les marchands du coin dans la poche avec son aide ? D'quelle façon les locaux ont-ils pu crouler sous l'or ? Ou rouler sur l'or ? Quel était l'truc, l'astuce, le déclic ? »

Léon regarda l'agent du pique avec une certaine déroute.

« Encore une fois, si vous voulez des précisions sur le fonctionnement ou l'origine exacte de l'Arche, mieux vaut les demander à son nouveau propriétaire. Je ne suis pas docteur en magie ! Je me suis contenté d'observer les effets de l'Arche, sur les habitants de Silo, mes compagnons, et moi-même... »
avatar
Léon Rouget
x8♦
x8♦

Messages : 10
Date d'inscription : 30/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Arlène Kwinzel le Dim 11 Juin 2017 - 19:17

La mirliflore arqua un sourcil.

« Tu voudrais nous faire croire qu'les poches et les revers de chausses des locaux se sont cousus d'or tout seuls ? »
avatar
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 516
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Léon Rouget le Dim 11 Juin 2017 - 21:03

« Tu voudrais nous faire croire qu'les poches et les revers de chausses des locaux se sont cousus d'or tout seuls ? »

Léon n'apprécia pas trop la persévérance d'Arlène sur sa question initiale.

« Ma chère madame, vous pouvez bien croire ce que vous voulez... C'est encore une des liberté qu'il semble nous rester. Après vingt années d'expérience avec l'Arche à Silo, j'en suis très rapidement venu à la conclusion que l'artefact a eu un impact non négligeable sur la manière d'appréhender le travail et la vie en communauté des habitants. Par ailleurs vous parlez d'or, mais la richesse et la prospérité créée par tout ceci ne se manifeste pas par de simples possessions matérielles et égoïstes comme des kamas ou des propriétés luxueuses. Non car cela irait à l'encontre du mode de fonctionnement de cette communauté qui réinvesti le bien commun ainsi créé dans les dépenses nécessaires telles que l'achat d'outils agricoles, de médicaments, l'éducation des enfants et des adultes, etc. Nous avions fait l'erreur de garder quelques réserves monétaires, et le destin nous aura appris qu'il s'agissait d'une bien mauvaise idée ; des bandits venant mettre à sac le village en 636. Pour résumer le tout, je dirai donc que la richesse de Silo a été créée grâce aux effets de l'Arche sur ses habitants, qui leur auront permis de bien mieux s'organiser dans leurs travaux quotidiens, en mettant de côté toute lutte de voisinage, et tout différent superflu. »
avatar
Léon Rouget
x8♦
x8♦

Messages : 10
Date d'inscription : 30/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Arlène Kwinzel le Dim 11 Juin 2017 - 22:31

La bouche ouverte en un « o » de stupéfaction, la représentante du Pique tombait des nues :

« Cette chose vous a fait renoncer aux soirées luth entre voisins ? Tout ça pour parler de ferraille super...chose ? Quelle abomination ! Pour un peu, on pourrait penser que le libre-arbitre de vos concitoyens importait peu face à l'ampleur du projet que vous leur destiniez. »

Puis, s'ébrouant dans un concert de clochettes, le nouveau Valet se reprit :

« Hu ? Ma fourche a langué : je voulais certainement dire que la lyre habite chez tes corniauds citadins à condition qu'elle les porte face aux pleurs du propre jet de la destinée. C'est une sacrée cabo-mination, un tel embrouillamini ! »

Là où certains préféraient rire sous cape, l'Arlène gloussante raillait sous cagoule.
avatar
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 516
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Emyn Muil le Lun 12 Juin 2017 - 2:40

Au fur et à mesure que la discussion avançait, Emyn Muil avait pu se faire une idée plus précise de qui était Léon Rouget. Ses réponses n'étaient pas vraiment pour l'aider dans son plaidoyer, ce qui fit supposer au Xélor qu'il était, au moins dans les grandes lignes, honnête. Le personnage, il faut le dire, l'intriguait. Il en venait à se demander comment il avait bien pu faire partie, un jour, de la Main du Valet Noir en ayant de telles idées ! Les idéaux, on pouvait dire que c'était pour le Roi de Cœurs de famille. Et il n'avait que trop pu acquérir la certitude qu'ils ne menaient à rien de bon.

Le problème, c'est qu'il n'y avait rien à tirer du personnage. Il ne serait d'aucune utilité pour la Main. Pire, ses idées saugrenues pourraient même lui être néfastes si elles se répandaient — ce en quoi Emyn Muil ne croyait de toutes façons pas. C'était donc un constat délicat qui se dessinait : au-delà des intérêts pratiques qui aidaient si facilement à prendre des décisions difficiles, il ne restait plus que la dimension morale de l'affaire. A ce titre, il ne fallait plus, comme l'avait à deux reprises au moins souligné Sakopi, qu'à essayer de savoir quelle force d'attraction pourrait avoir l'Arche.

Comme la discussion commençait à s'éloigner du sujet premier, Emyn estima que les membres de la Main avaient fait le tour de la question (et des questions). Aussi, il jugea bon d'interrompre l'échange pour proposer de faire avancer le jugement qui s'éternisait :

« Nous pourrions discuter longuement, et avec un intérêt certain, des implications morales et philosophiques des idées prônées par M. Léon Rouget. Mais quoi que la question nous aiderait sans doute à mieux cerner le personnage, elle ne répond pas vraiment à l'interrogation qui nous occupe vraiment, à savoir juger M. Rouget de ses actes de trahison. Je pense que nous avons tous pu poser les questions que nous avions. Aussi, et si c'est le cas, je propose à Scriabine de nous faire part de la documentation que nous avons sur l'Arche, afin de répondre à cette question cruciale qui est d'en apprécier les pouvoirs. Y a-t-il, d'ailleurs, quelque chose à son sujet dans nos archives ? Quant à son origine ? Ou quant à d'incidents qu'elle aurait pu entraîner par le passé ? »

A l'évocation des archives, Emyn se souvint qu'il lui fallait aussi répondre à des remarques formulées par Aurore ou Aphrodiane :

« Ah, et j'aimerai aussi re-contextualiser la situation, afin de répondre et nuancer certaines affirmations qui ont été faites. Dans un premier temps, en 624, être du huit d'une enseigne était encore un petit grade : l'organisation étant plus grande, elle était dotée d'une masse de petits bras sans trop de responsabilités, et pas trop au courant de tout. Les Têtes, qui étaient plus nombreuses que maintenant, contrôlaient seules la structure. En outre, lorsque nous avons dû reprendre en main l'organisation l'an dernier, nous avions été confronté aux quelques membres de la Main qui étaient encore là. La plupart avait disparu dans la nature, et nous les avons laissés tranquilles, mais d'autres avaient encore quelque responsabilité ci et là, et la plupart en abusaient traitreusement. Si nos décisions auraient pu faire œuvre de coutume, même si le cas ici traité n'a pas commune mesure dans sa gravité, nous avions décidé de simplement les bannir de l'organisation en tentant de récupérer les biens qui ont, souvent, été usurpés. En fait, les structures qui régissent l'organisation aujourd'hui sont tellement différentes de celles d'à l'époque que les anciens membres de la Main n'en connaissent rien, et ce qui n'a pas changé entre les deux époques est resté à la discrétion des Têtes. »
avatar
Emyn Muil
R♥
R♥

Messages : 684
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Scriabine le Lun 12 Juin 2017 - 18:47

Le bi-monologue d'Emyn venait de clôturer la foire aux questions. Scriabine hocha doucement la tête, visiblement encore en train de décrypter les intentions de vote de chacun. Dans sa lente marche quasi digestive, elle finit par se placer à côté de Léon sur l'estrade.

« Malheureusement, comme c'est le cas pour la plupart des autres objets du Trésor de notre Valet, les informations sont introuvables. Mortes avec leurs rares propriétaires, ou bien nichées dans quelques lobes oubliés. Le rapport précédent qui évoquait l'expédition menée à Silo par la Main a été remis au Valet, et il n'a pas semblé formuler de remarques particulières au sujet de l'Arche. Tout porte donc à croire que la version de Léon ne peut être entièrement fausse. »

La Dame de Cœur pivota à 45° sur ses pantoufles de vair, afin de se trouver dans l'axe de la commode où reposaient toujours plusieurs piles de documents.

« Nos informations concernaient essentiellement le personnage de Léon Rouget. Au vu de ce qu'il a déjà été dit, je n'ai aucun élément pertinent complémentaire à ajouter. »

Scriabine pivota à nouveau afin de se retrouver en face de l'assemblée.

« Il est donc désormais temps de sceller le destin de Léon. Deux options se présentent : soit nous décidons d'exécuter l'ancien agent du carreau, soit nous le laissons en vie et établissons les modalités de sa "liberté". La délibération se fera à bulletin secret comme c'est traditionnellement le cas. Et à partir de maintenant il est de coutume de laisser le silence perdurer jusqu'à ce que le vote soit terminé. Voici comment nous allons procéder... »

La Dame de Cœur fit enlever les différents documents présents sur la commode, et demanda à ce qu'on la tourne de manière à être bien en face des membres de la Main. Elle alla ensuite chercher une jarre qui n'était guère loin, et la déposa sur le meuble nouvellement orienté. Elle se plaça derrière la commode, en face de son public, et sortit deux sacs qui étaient dans le meuble afin de les montrer aux membre de la Main.

« Un sac avec des pierres noires pour la mort, et un sac avec des pierres blanches pour la vie. La simplicité est parfois l'habit de la perfection. »

Elle redisposa les sacs dans le meuble de manière à ce que personne ne puisse plus les voir. Elle remonta ensuite un poing fermé, bras tendu au-dessus de la jarre, puis elle y plongea afin d'y déposer le galet heureux élu. Un son ricochant et un peu désagréable s'en suivit. 

« Voilà pour moi. À vous, mesdames et messieurs. »

Elle vint se placer aux côtés du petit groupe, scrutant le prochain téméraire à aller voter. 


Léon observait, impassible.




HRP - Il y a un sondage sur le topic où vous pouvez voter ! - HRP


avatar
Scriabine
D♥
D♥

Messages : 364
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Rasleur Chaos le Lun 12 Juin 2017 - 22:21

Aurore regarda Scriabine faire son petit manège, l'écoutant à moitié. Elle se dirigea directement derrière elle puis, attendant tout de même qu'elle ai finit, s'employa à laisser tomber son choix dans la jarre. Pendant tout cet instant, son regard ne lâcha guère Léon qui pouvait sûrement le sentir qui s'ancrait dans le sien et qui le sondait. Elle hésita un instant à lui montrer la couleur de son galet. Juste pour voir sa réaction mais était-ce vraiment utile ? Il devait bien se douter, comme tous les autres membres, que son choix se portait sur une exécution pure et simple. Mais tout de même. Le symbolisme et l'apparat faisait partit intégrante de sa façon de penser. Quoi de mieux que de révéler son choix ? Et puis elle n'en avait pas honte, elle. Elle préféra néanmoins ne rien montrer, sentant qu'elle avait déjà par trop de fois, outrepasser sa place en cette journée. Elle laissa le galet rouler dans la jarre, fermant ses yeux un instant. Sûrement pour savourer l'instant. Puis, quand le bruit eu cessé, la jeune guerrière s'inclina devant les membres de la main, par simple politesse, et sortit de la pièce. La décision ne lui appartenait pas et elle sentait qu'elle n'allait pas apprécier le résultat final. Elle se contenta de s'adossant au mur à droite de la porte d'entrée, se contentant de croiser les bras et d'observer le ciel d'Astrub.
avatar
Rasleur Chaos
5♦
5♦

Messages : 22
Date d'inscription : 11/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Emyn Muil le Mar 13 Juin 2017 - 12:03

Emyn Muil alla à son tour voter. Il lui fut difficile d'arrêter sa décision. Finalement, c'est presque sur une impulsion qu'il déposa une pierre dans la jarre. Il espérait ne pas avoir fait le mauvais choix.
avatar
Emyn Muil
R♥
R♥

Messages : 684
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Arlène Kwinzel le Mar 13 Juin 2017 - 18:11

Alors que l'écho du galet que venait de glisser Arlène dans la jarre retentissait, l'acrobate aussi piquante qu'irrévérencieuse formula tout haut des questions qui aurait mérité d'être posée à voix basse :

« Si tant est que l'gus échappe à la faucheuse, il serait libre, c'est ça ? Libre de s'en aller, pépère, avec la certitude d'avoir identifié au moins deux grosses poignées d'une Main à laquelle il n'est plus relié par le moindre sentiment de loi, de yoyo, voire même de thé, pour ne pas dire « de loyauté » ? Libre d'aller balancer tout notre joli p'tit monde à qui de droit, comme ça, histoire de ne prendre aucun risque ? »

L'agent du Pique empoigna le contenant à pleines mains et en fit remuer le contenu.

« Mazette, c'est qu'ça s'bouscule là-dedans ! J'espère que vous aviez tous envisagé cette po-po-pooooossibilité avant de rendre votre verre, votre vindicte, votre verdict, mmmmh ? Huhuhuhu. »

Les regards fuyants de quelques-uns parlèrent pour eux : apparemment, cette idée ne leur avait même pas traversé l'esprit.
avatar
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 516
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Miliannah le Mer 14 Juin 2017 - 13:43

Sans hésiter, Miliannah se dirigea d'un pas décidé afin de déposer la pierre dans la jarre. Visiblement irritée par les derniers dialogues, elle murmura : "Nous valons bien mieux que ça. Nous ne sommes pas des lâches".
avatar
Miliannah
5♥
5♥

Messages : 9
Date d'inscription : 12/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Kirosane le Mer 14 Juin 2017 - 13:51

Kirosane se leva lentement l'air absente. Calmement, elle sortit un kama de sa poche et le jeta en l'air. Lorsqu'il fût retombé, elle alla récupérer une pierre, et la posa dans la jarre avec précaution.

« J'ai le droit à un deuxième vote, pour Poussière ? »
avatar
Kirosane
7♦
7♦

Messages : 48
Date d'inscription : 14/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Kalirr le Mer 14 Juin 2017 - 14:13

Ce fut au tour de Kalirr de remettre son vote. Son avis était bien tranché et chacun pouvait deviner la couleur qu'il allait glisser dans l'urne. Que celui qui n'a jamais fauté lui jette la première pierre, mais ça ne sera pas moi, pensa-t-il.


avatar
Kalirr
10♣
10♣

Messages : 189
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par azaméra le Mer 14 Juin 2017 - 14:42

Le tour d'Aphrodina arriva. Elle se dirigea d'un pas décidé et sans hésitation pour déposer son vote que tout le monde savait d'avant. Elle ne s'en cacha pas et limite ne dissimula même pas son galet noir. Elle le mit dans le sac et tout en les déposes, elle regarda l'accuser. Si ces yeux étaient des projectiles, il serait déjà mort.

« Qu'il meurt, on sera sûr qu'il ne nous embêtera plus par la suite. Qu'il meurt comme un traître, c'est ce qu'il est... Un traître ! »

« Et si par, je ne sais quel moyen, il sort libre... Attention aux accidents ... »


Dit-elle d'un ton menace, puits, elle se remet dos au mur en attendent le résultat arc à la main.
avatar
azaméra
7♠
7♠

Messages : 20
Date d'inscription : 09/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Sakopi Komzar le Mer 14 Juin 2017 - 16:01

Le médecin termina nonchalamment son cigare et se leva ensuite sans hâte pour déposer son vote. Par défaut, il déposa un galet blanc. La mort n'était pas une peine qu'il apprécié particulièrement. Un cadavre n'est qu'un cadavre. Inutile. Ces études on besoin de sujets vivants.

Une fois cela fait, il reparti s'asseoir et ralluma un cigare en attendant la fin de tout ceci.
avatar
Sakopi Komzar
5♥
5♥

Messages : 24
Date d'inscription : 04/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Orvys Belsornet le Jeu 15 Juin 2017 - 13:56

Nerveux, Orvys vint s'acquitter à son tour de son devoir en tant que juge. Juge était un bien grand mot, ce n'était pas Léon et ses fautes qui faisaient la substance de toute cette affaire, mais bien le pari que chacun faisait quant à l'avenir de la Main. Etant donné sa position, il lui fallait mieux se trouver dans le camp majoritaire... D'autant plus que le nombre de voix associé aux avis tranchés de certains membres faisaient du vote secret un artifice.
Tuer l'accusé était la voie de la sécurité, sans aucun doute, et le laisser en vie pouvait rapporter gros. L'envie presque irrépressible d'en connaître plus sur l'Arche et ses secrets se confrontait au risque tant pour l'organisation que pour lui même de voir l'ancien maire couler de beaux jours sur le continent. Décomposant les avis exprimés à demi et comptant les professions de foi, le roublard chauffait sous la cagoule.
Finalement, comme tous les autres avant lui, il lâcha dans le sac une pierre qui scellait sa décision ; et le destin d'un homme. Il restait à savoir lequel...
avatar
Orvys Belsornet
3♠
3♠

Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Scriabine le Ven 16 Juin 2017 - 18:25

La cérémonie s’était déroulée dans la plus pure tradition de la Main du Valet Noir ; bien que seule une poignée des membres présents avait déjà pu assister à un tel jugement.

Voyant que tout le monde avait matérialisé sa décision, Scriabine se rapprocha de la jarre, puis, avec une infinie précision, en étala le contenu sur une étoffe de lin préalablement disposée sur la commode. Les blancs furent mis avec les blancs, les noirs avec les noirs. Le décompte fut peu fastidieux à mettre en œuvre.

« Six blancs, et quatre noirs. Entendez-le, confrères et consœurs, Léon ne mourra pas de notre Main. »

Les réactions furent immédiates : protestations, chuchotements agacés, et autres noirs conciliabules. Avec l’aide d’Emyn et de Sam, le calme fut ramené sur l’assemblée.

« Il a donc été décidé que le dénommé Léon Rouget, ici présent pour des faits de trahison, puisse continuer à vivre, sous conditions. Il nous reste maintenant à déterminer lesdites conditions que nous appliquerons. Les Têtes vont en discuter prochainement avec le Valet, mais quoi qu’il en soit, faites-nous part de vos suggestions dès maintenant si vous en avez, nous les transmettrons en tant que possibilité. »


Scriabine s’assied sur un tabouret et se mit à écrire soigneusement les résultats de la procédure sur un papier destiné aux archives, laissant une oreille dressée pour toute intervention des membres de la Main.
 

Léon, quant à lui, n’avait manifesté aucun excès de joie, et se contentait de cligner régulièrement des yeux au travers de ses lunettes fêlées, pensif, comme s’il n’arrivait toujours pas à se remettre de sa précédente chute sur le sol.


avatar
Scriabine
D♥
D♥

Messages : 364
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Kalirr le Sam 17 Juin 2017 - 15:02

A l’annonce des résultats du vote, Kalirr changea brusquement de position. Il décolla son dos du fond de la banquette et, plaçant ses avant-bras sur ses cuisses, il observa la pièce, les personnes qui s’y trouvaient ainsi que les galets disposés sur la commode. Voilà un résultat qui le surprenait au plus haut point. Bien qu’il ait toujours voulu laisser Léon en vie, il s’était déjà préparé à observer sa tête rouler sur le sol de la salle. Il connaissait visiblement ses collègues plus mal qu’il ne le pensait.

Il fallait maintenant décider des conditions de sa liberté. Visiblement, les Têtes et le Valet Noir seraient les seuls à choisir son sort. C’était peut-être pour le mieux, car laisser Aphrodiane ou même Aurore décider aurait, sans aucun doute, été pire. Mais puisque la Dame de Cœur autorisait les suggestions et que Kalirr avait fait le choix – par son précédant vote – de le laisser en vie, il jugea bon de donner son avis.

« Je pense qu’aujourd’hui, la Main a fait le choix de la sagesse et de l’intelligence. Ce jour est à marquer d’une pierre blanche et nous augure un avenir bien différent. Je pense, cependant, que nous ne devons pas prendre de risque. Pour moi, Léon devrait être envoyé hors du continent. Et même hors de tout lieu où nous avons des affaires. Mais tout de même dans un endroit où nous pouvons le retrouver facilement. Il reste, quoi qu’on en dise, une source précieuse d’informations. N’y a-t-il pas des îles à l’est ou à l’ouest où notre ami pourrait vivre ? Des îles peu visitées avec une petite population ? »

Kalirr ajusta la position de son chapeau, vérifia que sa plume était encore bien en place et, après quelques secondes de silence reprit la parole.

« Ou alors l’extrême opposé. Le laisser vivre à Astrub. C’est le seul endroit où il y a toujours, au moins un agent de la Main. Même s’il y en a souvent bien plus. La plupart d’entre nous vivons ou passons régulièrement à Astrub. C’est le meilleur moyen de toujours garder un œil sur lui. En somme, voilà mes suggestions. Soit nous l’éloignons le plus possible de nos affaires, soit au contraire, nous le gardons le plus proche possible pour assurer une certaine surveillance. » 


avatar
Kalirr
10♣
10♣

Messages : 189
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Emyn Muil le Sam 17 Juin 2017 - 18:25

« La vie, donc... » pensait Emyn Muil. Le résultat ne l'émouvait pas plus que ça. La mort aurait été une décision certes plus sûre. Mais la vie était peut-être plus juste. Y a-t-il pire chose qui puisse arriver sur la terre des dieux que de voir un potentiel innocent tué à tort ? Dans le doute, il valait toujours mieux laisser vivre un coupable que tuer un innocent. C'était plus sage — tout du moins, d'un point de vue de philosophe. Or, philosopher n'était pas réellement la préoccupation première de la Main. Ce qui ne l'empêchait certes pas de respecter certaines valeurs morales, bien entendu, mais la question de la sécurité de l'organisation et de ses membres venait de resurgir avec une acuité nouvelle à l'annonce du résultat — comme venait d'ailleurs de l'énoncer à haute voix Kalirr.

Pensif, le Xélor hocha la tête et répondit : « Une île... C'est une idée, oui. Peut-être Sam a-t-il quelque contact sur son île natale ? Enfin, il n'est sans doute pas lieu de convenir de tout ça ici. »

avatar
Emyn Muil
R♥
R♥

Messages : 684
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Arlène Kwinzel le Dim 18 Juin 2017 - 12:11

Arlène Kwinzel dodelinait du chef, ça traînait, ça traînaiiiit...

« Je pense qu’aujourd’hui, la Main a fait le choix de la sagesse et de l’intelligence. Ce jour... »

A ces mots, du moins, l'acrobate du Pique s'étouffa subitement dans ce qui avait tout l'air d'être un hoquet ou un rire. Le résultat fut, en tout cas, le suivant : elle s'esclaffa aussi discrètement qu'un homme de foi qui arriverait en retard au mariage qu'il était chargé de célébrer.

Manifestement, les paroles de Kalirr recelaient un potentiel comique certain, pour ne pas parler d'un certain potentiel comique.

Le rire de la Kwinzel continentale — qui n'avait rien à envier à celui de la Couine-Zèle insulaire — alla crescendo jusqu'à ce qu'il se tarisse brutalement en un étranglement de stupeur et un regard exorbité en direction de la Matriarche du Coeur.

Quiconque aurait, par la suite, parlé du cliquètement fugace de roues dentées et de métal rouillé sous le vacarme des grelots de l'agent du Pique n'aurait surpris personne. L'Arlène venait d'intégrer, toute goguenarde qu'elle était, une déclaration qu'elle avait jusque-là passée dans une trappe aussi sombre que profonde de son esprit bigarré et qui s'était frayé un laborieux chemin à travers les strates inégales de sa conscience :

« Si les Têtes doivent en discuter avec le vi... avec le Galuchet. Est-ce que ça veut dire que j'dois...? »

Un sourire démesuré naquit sur le visage fardé de blanc à cette seule perspective.

« Oh, ça peut être drôle, ça. Oui, ça peut l'être ! Envoyez la sauce, les cocos, envoyez ! »
avatar
Arlène Kwinzel
V♠
V♠

Messages : 516
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête Majeure] Le Jugement

Message par Emyn Muil le Dim 2 Juil 2017 - 15:29



ÉPILOGUE


Au-delà du résultat du jugement de Léon Rouget, la qualité de son sort n'était pas encore acquise. Le bougre resta encore plusieurs jours enfermé, pendant que les Têtes délibéraient sur ce qu'il conviendrait d'en faire. Trouver une réponse fut difficile, et la décision qui fut finalement prise ne convenait pas entièrement à tous. Mais elle avait le mérite d'assurer la sécurité de la Main du Valet Noir, de respecter le choix qui fut exprimé par le vote de ses membres, de ne rien coûter à l'organisation, et même de lui rapporter un peu — et peut-être plus qu'on ne pourrait l'imaginer, telle était bien l'idée qui trottait dans la tête du Roi de Cœur. Alors le 17 juinssidor 647, la décision fut appliquée.


***


Emyn Muil partit une fois de plus en direction des Montagnes des Koalaks, où il accompagnait Léon Rouget jusqu'à sa nouvelle demeure. A partir du village des éleveurs, ils se rendirent par des chemins méconnus, sous la voute détrempée de la forêt, et à l'ombre des formations rocheuses couvertes de mousse, jusqu'en une petite maison quasi-troglodyte dont on ne pouvait se rendre compte l'existence qu'en arrivant à son palier : c'était la fameuse distillerie qui fabriquait le Vinaigre des Quatre Voleurs pour le compte de la Main du Valet Noir. Faisant ainsi face à l'édifice, et s'assurant que personne ne rôdait aux alentours (ce qui était d'une extrême rareté), le petit Xélor frappa à la porte, qui s'ouvrit sur le visage surpris, mais accueillant, de la maîtresse des lieux.

« Bonjour Madame Hémard ! Désolé de vous déranger, mais il me faut m'entretenir avec vous, et votre mari ainsi que son frère, de quelques nouvelles... qui sont bonnes, rassurez-vous ! » la salua ainsi Emyn, tout en retirant son chapeau dans une galante révérence.

« Oh ! Bonjour Monsieur Muil ! Quelle surprise ! Mais voyons, vous ne nous dérangez pas du tout. C'est toujours avec joie que nous vous accueillons ici. Entrez ! Entrez, je vous prie ! Ah, mais je vois que vous êtes accompagné... »

Emyn Muil et Léon Rouget furent introduits dans la petite bâtisse, puis installés sur de rustiques chaises dans le salon, pendant que leur hôte appelait les deux hommes du foyer. Croulants sous le poids de l'âge, rompus depuis des décennies à l'art de la distillerie, c'étaient de vieux collaborateurs de la Main du Valet Noir. Ils vivaient chichement dans ce trou perdu, au fin fond de la jungle, tous ensemble : les deux frères, la femme de l'un d'eux, et leurs fils respectifs. D'une hospitalité irréprochable, dans les très rares moments où ils recevaient du monde, ils servirent pour chacun un généreux verre d'absinthe.

« Oh, tenez, je vous ai rapporté une bouteille de Guy Nasse, ainsi qu'un fromage de boufette, tel que les éleveurs d'Astrub le font ! » annonça Emyn, en sortant de sa sacoche les deux présents — un moyen, parmi tant d'autres, de s'attacher poliment et l'air de rien les fidélités et amitiés utiles. « Enfin, vous vous doutez bien que je ne viens pas uniquement pour échanger quelques verres avec vous, même si la qualité de votre absinthe et de votre hospitalité ne se dément pas. Je me souviens que vous nous aviez fait part de vos problèmes de main d’œuvre récemment... »

« Oui, Monsieur. C'est qu'on s'fait vieux... On commence à avoir du mal à t'nir le rythme, et nos deux fistons sont d'jà bien occupés à faire l'transport... » répondit l'un des frères Hémard.

« Je comprends... Hé bien, nous avons une solution à votre problème : il s'appelle Léon Rouget ! » le Xélor introduisit ainsi son compagnon. « Il n'est certes pas tout jeune, il n'a, je crois, jamais travaillé dans une distillerie, mais je suis certain qu'il apprendra vite. C'est un dur à la tâche, on l'appréciait beaucoup pour ça dans son ancien village. Or, il n'a nulle part où aller pour l'instant, alors nous nous étions dit qu'il pourrait se rendre utile chez vous... »

La nouvelle fut accueillie chaleureusement par les bouilleurs de cru. Sur ces entrefaites, un de leurs fils, un blondinet avoisinant la vingtaine, entra dans la petite maison. Surpris de voir du monde, il salua un peu timidement (ayant toujours en tête les mésaventures et réprimandes que lui valut ses rares contacts avec les agents de la Main) les invités.

« Ah, salut mon gaillard ! Toujours en quête du grand amour ? Je te présente Léon Rouget. Un nouveau collaborateur ! Tiens, tu devrais lui faire visiter les lieux... »

Le blondinet trouva en cette requête un échappatoire bienvenu à son malaise. Il acquiesça hâtivement puis entraîna maladroitement Léon dans les dédales complexes de la maison bâtie, comme on pouvait, entre deux pics rocheux. Son père lui demanda au passage de l'installer, avec ses affaires, dans la chambre qui restait vacante. Le silence s'installa donc soudainement dans le petit salon, et Emyn Muil attendit que les deux personnages s'étaient bien éloignés pour s'entretenir avec les propriétaires des lieux, sur le ton de la confidence, sur les modalités d'accueil de Léon Rouget.

« Entendons-nous, chers collaborateurs : Léon Rouget ne travaillera qu'à la distillerie. Sous aucun prétexte, il ne devra quitter la maison. Pas de courses au village, pas de cueillette dans la jungle, rien de tout ça. Je ne doute pas que ce soit une personne fort sympathique, et qu'il gagnera vite votre confiance... mais nous resterons intransigeants sur ce point. Si nous apprenons que cette clause n'a pas été respectée... Nous serons peut-être moins conciliants que pour l'autre fois. »

Emyn laissa couler un léger silence, pour appuyer son propos. Les trois honnêtes vieillards hochaient la tête, un peu inquiets, et tripotant ici son chignon, ici la manche de sa chemise, manifestaient de rassurants signes de gêne.

« Je ne doute pas que vous apprendrez l'histoire de Léon par sa propre bouche. Aussi n'épiloguerai-je pas. Mais sachez seulement qu'il commit maintes très graves traîtrises à l'encontre de la Main, et c'est par une étonnante clémence qu'il est encore en vie. Peut-être aussi à cause de l'ancienneté de l'affaire, et de son contexte particulier... M'enfin, vous en saurez tant et plus à l'occasion. »

Visiblement, les révélations du Xélor étonnaient ses hôtes. Il ne doutait pas qu'une fois parti, la première chose qu'ils feraient de leur nouveau travailleur serait de lui faire raconter ses péripéties passées. Emyn ne le savait que trop bien. Il redoutait l'aura de l'ancien maire de Silo, et craignait qu'il ne gagna trop la sympathie des Hémard. Aussi préférait-il être honnête avec eux, et ne pas leur cacher la bizarrerie de l'affaire.

« Traitez-le comme vous le feriez avec n'importe quel autre travailleur. Ne vous inquiétez pas d'aucun régime de faveur. Il est ici pour travailler, et c'est tout. En échange, offrez-lui le gîte et le couvert. Ni plus ni moins. Vous n'aurez pas à débourser un salaire, il n'en aurait de toutes façons pas l'utilité. Cela dit, on lui a laissé un petit pécule. Nous en gardons la gestion. S'il a besoin de quoi que ce soit, vous n'aurez qu'à nous écrire. Nous déciderons nous-mêmes d'accéder ou non à sa demande. »

Emyn Muil prit une pause, but une petite gorgée d'absinthe, puis continua :

« S'il vous est coûteux de lui enseigner votre art, nous vous verserons une petite compensation. Pour la suite, nous espérons que Léon vous sera rentable, et qu'il vous aidera à maintenir — voire, à accélérer — la production. Pour le reste, l'entretien de Léon est à vos frais entiers. Mais n'oubliez pas que nous achèterons l'entier volume de votre production, même si elle s'accroit. »

Le Xélor engloutit le restant de son verre, se leva, et conclut :

« Voilà ! Je crois que tout est dit. N'oubliez pas : gardez Léon à l’œil. Il ne doit quitter la distillerie sous aucun prétexte. Ah ! et ne vous étonnez pas si je passe régulièrement chez vous dans les jours qui viennent... Enfin, sur-ce, je ne vous retiens pas plus longtemps... Au revoir ! Et passez le bonjour de ma part à votre autre fils ! »


***


Les Têtes avaient attendu quelque temps, histoire de s'assurer que leur solution convenait bien. Léon s'épuisait à la tâche, comme prévu. Il gardait quand même un peu de temps pour écrire — sans surprise. Pour le reste, les Hémard s’accommodaient fort bien du marché, et étaient ravis de faire reposer une partie de leur labeur sur les épaules du déserteur. La production de la distillerie s'était ainsi revigorée.

Aussi, un billet fut finalement placardé à la maison de la Main du Valet Noir, à Astrub, à destination de ses membres, pour les informer du devenir de Léon Rouget.
avatar
Emyn Muil
R♥
R♥

Messages : 684
Date d'inscription : 25/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum