[RP] Le mage, l'escroc bleu et l'entrepôt secret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Le mage, l'escroc bleu et l'entrepôt secret

Message par Kalirr le Jeu 1 Déc - 22:48


***
Partie I - Garry à l'école des Sorciers


Partie II - Le Seigneur des Entrepôts


Partie III - Le magicien ose

***
Ce récit est la suite de L'ami Molette est un faux mage, consultable ici :
http://valet-noir.forumactif.org/t98-rp-l-ami-molette-est-un-faux-mage


Image : http://apachan.net/pic/2mc2nsp75sml.html
avatar
Kalirr
8♣
8♣

Messages : 103
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Le mage, l'escroc bleu et l'entrepôt secret

Message par Kalirr le Jeu 1 Déc - 23:09

PARTIE I - Garry à l'école des Sorciers


30 novamaire 646, début de matinée.

Une valise à la main, un épais manteau et son chapeau à plume vissé sur la tête, Kalirr se tenait devant le Zaap d’Astrub. Après avoir déboursé la somme requise, il disparut à travers l’écran bleu du portail. En moins de temps qu’il n’en faut à un Xelor pour sortir sa montre, il arriva de l’autre côté. L’herbe et le bois claire d’Astrub avait cédé leur place à la neige et au givre. La bourgade de Frigost, qu’il découvrait pour la première fois de ses yeux, semblait comme délicatement posée dans un écrin de coton. Kalirr appréciait cette ambiance calme et sereine. Ce qu’il appréciait moins cependant, c’était le froid sec et mordant. Une température qui n’avait pas l’air de déranger les autochtones qui était nombreux à marcher autour de lui.  Parmi eux, il en vit un, immobile. Il était impossible pour l’agent du Trèfle de ne pas l’apercevoir tellement il était grand et imposant. Il tenait entre ses mains puissantes un petit panneau sur lequel était inscrit « Kalirr ». Le disciple d’Osamodas avança vers lui d’un pas prudent.

- Bonjour Monsieur. Je suis Kalirr.
- Ah parfait ! Nous avons bien reçu votre lettre. Airbus Crumbledor m’envoie vous chercher. Je me nomme Aigride.
- Enchanté Monsieur !

Les deux individus s’échangèrent une poignée de main, si forte que Kalirr ne put s’empêcher de lâcher un léger gloussement ridicule. Sur quoi l’homme rangea sa pancarte et reprit la parole.

- Bien rendons nous sur place. Je vous explique c’est très simple. Vous voyez le Zaap ? Bien, alors ne cherchez pas à viser le centre. Courrez le plus vite possible dans le poteau de droite et essayez de le prendre de trois quart, si possible.
- C’est de l’humour local je supp…

Kalirr n’eut pas le temps de finir sa phrase que l’homme courrait déjà en direction du pilier droit du Zaap. Au moment où le choc aurait dû faire un bruit énorme, le géant disparût. Après quelques minutes à se remettre en question Kalirr décida de tenter le coup. Il prit son élan courut vers l’arche de pierre, eut une seconde d’hésitation et sans avoir eu la possibilité de faire demi-tour, il fut happé par le poteau.

A son arrivé, la première chose qu’il constata c’est que le froid avait disparu. Puis il vit Aigride face à lui.

« Eh bah, vous en avez mis du temps ! Dans tous les cas vous êtes arrivé. Voici le Château de Potdelard. »

Les deux hommes avancèrent vers l’entrée de l’immense manoir dont la façade grise et les larges fenêtres rappelaient un peu l’architecture du château d’Amakna. Ils entrèrent par l’imposante porte principale, firent quelques détours dans les longs couloirs pour finalement arriver à l’entrée d’un bureau.

« Je vous laisse ici, Monsieur Crumbledor ne devrait pas tarder », dit Aigride avant de rebrousser chemin.

Kalirr patienta quelques minutes, observant les étranges tableaux du couloir. Finalement, un homme arriva. Une longue barbe blanche, de petites lunettes rondes, une large robe et un chapeau pointu. « Le stéréotype classique du magicien, complètement ridicule », pensa Kalirr. Il l’invita à entrer. Les deux hommes s’assirent autour d’un bureau massif en bois sombre et Kalirr engagea la conversation.

- Je me présente, Kalirr. Honnête marchand de la cité d’Astrub.
- Airbus Crumbledor, mage et maître des lieux. Qu’est-ce qui vous amène dans un endroit aussi loin d’Astrub, monsieur ?
- Eh bien, comme indiqué dans mon courrier, je suis à la recherche d’un de vos anciens étudiants. Garry Goudini si mes sources sont exactes.
- Elles le sont. Mais il n’est pas ici.
- Hum… Et savez-vous où je peux le trouver ?
- Je le sais. Mais il me faut d’abord vous mettre en garde, jeune marchand. La vie de Garry est assez tourmentée.
- C’est-à-dire ?
- Lorsqu’il était parmi nous, c’était un mage de talent. Peu d’étudiant sont arrivé à un tel niveau de maîtrise en si peu de temps. Malheureusement, il est peut-être magicien mais il a toujours été un guerrier dans l’âme.
- Je vois.
- Il nous a quittés il y a quelques années maintenant. Il fut le bras droit d’un criminel notoire de Bonta, puis pour je ne sais quelle raison, il l’a abandonné. Dans sa fuite, il s’est dirigé vers Brâkmar pour s’engager dans l’armée. Mais trouvant sa solde trop faible, il est passé à un autre genre de métier.
- Quel genre ?
- Je préfère vous laisser la surprise, car en parler me fait beaucoup trop de peine. Vous le trouverez tous les soirs dans une taverne de Brâkmar.
- Le nom de cette établissement, s’il-vous-plaît.
- Le Pot Net Flinguant. Maintenant veuillez m’excuser mais j’ai du travail.
- Je comprends. Merci pour vos précieuses informations.

Après les politesses habituelles, Kalirr retourna à l’entrée de l’immense manoir où l’attendait Aigride. Il lui montra comment sortir de ce lieu enchanté, et le disciple du Trèfle retourna à Astrub.
avatar
Kalirr
8♣
8♣

Messages : 103
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Le mage, l'escroc bleu et l'entrepôt secret

Message par Kalirr le Jeu 8 Déc - 10:56

Partie II - Le Seigneur des Entrepôt (Première moitié)




7 descendre 646, soir.



Il regarda à nouveau l’enseigne sur la porte : « Au Pot Net Flinguant ». Pas de doute c’était bien ici. Mais l’établissement était désert, seul le petit tenancier se trouvait là, essuyant son comptoir sans relâche. Kalirr décida quand même de poser sa question. Il aurait été dommage de faire la route d’Astrub à Brâkmar pour rien.

 
« Excusez-moi, je cherche Garry Goudini. Vous savez s’il va venir ce soir ? », demanda l’agent du Trèfle.

 
Le propriétaire des lieux cracha sur son chiffon et repris son astiquage.

 
« Pourquoi ? S’tu veux lui parler c’est après son travail, mais s’tu veux voir la bête en action c’est en bas. », répondit l’homme en indiquant des escaliers descendants d’un geste de la tête.

 
« La Bête ? Quelle Bête ? », questionna Kalirr d’un air naïf.

 
« Eh bah ! Ton Garry, par dit ! Mais l’accès au sous-sol c’est cinq cent Kamas. », dit l’homme en crachant à nouveau.

 
Kalirr posa une bourse sur le comptoir et se dirigea d’un pas lent vers le fameux sous-sol. Il descendit les escaliers, poussa la porte et arriva au milieu d’une foule abondante tassée dans un petit lieu. Tout le monde était tourné vers le centre de la pièce et hurlait des propos que notre ami au chapeau bleu ne comprit pas tout de suite. Il décida de se faufiler vers le centre.

 
Arrivé au milieu, il vit un ring fait avec quelques tables et des cordes à linges. Quand un petit Xelor entra au milieu de cette arène de fortune, la foule devint silencieuse.

 
« Messieurs ! Mesdames ! Les paris sont fermés ! Place au match ! », cria le petit homme aux bandelettes.

 
La foule l’acclama, hurla puis le silence revient au moment où le Xelor, visiblement respecté par tous, leva la main pour indiquer qu’il voulait reprendre la parole.

 
« D’un côté, un homme qui nous vient de l’île d’Otomaï. Un véritable guerrier, assoiffé de sang et en quête de victoire ! C’est son premier jour parmi nous, et peut-être le dernier ! Voici, Boro Myre ! »

 
Après les mots du Xelor qui paraissait-être l’arbitre, la foule reprit ses cris et un disciple d’Iop entra au milieu des cordes à linges. Son épée à la main, il jeta sa capuche rouge à la foule et s’installa dans un coin du ring.

 
« De l’autre, celui que vous connaissez depuis plusieurs semaines ! Celui qui fait trembler le plus puissant des miliciens juste par son nom ! Celui que l’on surnomme déjà le Mauvais Sort ! Faites entrer Garry Goudini ! »

 
Du fond de la salle, il sortit de l’ombre. Un Huppermage en armure de cuir, plusieurs cicatrices au visage et des cheveux courts monta sur l’arène et s’installa dans le coin opposé au Iop. Après quelques instants, une cloche sonna et le combat s’engagea.

 
Le disciple d’Iop saisit son épée, lame vers le bas et tenta d’assener un violent coup de pommeau sur la mâchoire de l’Huppermage qui évita le coup d’une roulade sur la droite, laissant son flanc gauche sans protection. Son adversaire le vit et profita de cette opportunité pour donner un grand coup de lame dans cette direction. Avant qu’elle n’ait eu le temps d’atteindre son but, Garry c’était rapproché de son ennemi et lui donna un grand coup de poing dans le nez. Victime de cette attaque, le disciple d’Iop recula et pris une seconde pour ce ressaisir. Il tenta un nouveau coup d’épée, une nouvelle fois esquivé par un mouvement de repli. L’Iop enchaina avec un coup de pied rapide et violent. Cette fois-ci, pas le temps pour le mage de tenter de l’éviter. Il encaissa le coup au niveau du genou, se plia sous sa force puis se redressa rapidement pour donner un nouveau coup de poing, dans les dents cette fois. L’Iop recula à nouveau. Il mit plus de temps pour se remettre de cet impact. Garry en profita. D’un geste des doigts étrange mais précis il cristallisa trois cônes de glace en lévitation qui vinrent se planter dans la poitrine du Iop qui s’effondra sur le ring. Le combat était fini, la foule était en délire.


Le Xelor revint et prit à nouveau la parole. Kalirr ne l’écouta pas, il se faufila discrètement dans les coulisses à la suite de Garry. Il le suivit et arriva dans une petite loge où le vainqueur de ce soir s’allongea sur un lit de fortune fait de paille et de cagettes. Kalirr entra et s’assit sur un petit tabouret bancal éclairé par trois bougies dont la cire coulait à même la table. Les deux hommes se regardèrent longuement, sans dire un mot.
avatar
Kalirr
8♣
8♣

Messages : 103
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum